Revitalisation

Deux opérations de revitalisation en baie de Somme

Une convention d’opération de revitalisation de territoire dans le cadre des dispositifs « Action coeur de ville » à Abbeville et « Revitalisation centre bourg » à Longpré-les-Corps-Saints a été signée à Garopôle, à Abbeville.

Longpré-les-Corps-Saints compte environ 1 600 habitants.

La convention « Opération de revitalisation de territoire » (ORT) a pris effet le 29 janvier pour une durée de cinq ans. La communauté d’agglomération de la baie de Somme a accompagné Abbeville dans sa démarche. Le 6 avril 2018, la ville a été sélectionnée parmi 222 villes éligibles au programme « Action cœur de ville (2018-2022) ». 

Cinq thématiques pour Abbeville 

Il porte sur cinq thématiques : tendre vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville, favoriser un développement économique et commercial équilibré, développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions, mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine et enfin fournir l’accès aux équipements, aux services publics, à l’offre culturelle et de loisirs. 

Parallèlement, la communauté d’agglomération de la baie de Somme a accompagné la commune de Longpré-les-Corps-Saints qui s’est portée candidate en 2017 à l’appel à projets « Revitalisation des centres bourgs », organisée conjointement par le conseil départemental de la Somme et l’État. Les actions prévues concernent la réhabilitation du parc ancien sur certains volets, la résorption des locaux vacants, la résorption de l’habitat indigne et très dégradé hors cité Leclerc. 

La commune a rejoint la gouvernance élargie d’ »Action cœur de ville » dans la dynamique de constitution. La convention multi-sites comprend l’avenant à la convention « Action cœur de ville » d’Abbeville et son homologation ORT et le projet de revitalisation du centre-bourg de Longpré-les-Corps-Saints. Cette volonté de dresser les liens économiques entre le cœur urbain d’Abbeville et le centre bourg de Longpré-les-Corps-Saints devrait contribuer à l’attractivité de la communauté d’agglomération de la baie de Somme. 

Croire en la ruralité

« Depuis Georges Pompidou, l’État n’avait pas engagé une telle opération en faveur des villes moyennes, s’est félicité Nicolas Dumont, président de la communauté d’agglomération de la baie de Somme, soit on se laisse aller au fatalisme, soit on s’attaque aux difficultés sans avoir d’œillères. » Il a pointé la « démarche exemplaire » de Longpré-les-Corps-Saints. René Cailleux, maire de la commune, a pour sa part salué un « formidable projet » et évoqué un plan vélo qui passera par le centre-ville. 

« Je crois fondamentalement à la ruralité », a assuré Laurent Somon, président du conseil départemental de la Somme. La préfète du département, Muriel Nguyen a particulièrement pointé : « C’est la première convention de ce type signée dans le département. L’État d’esprit que vous avez est remarquable. Travailler en partenariat, on ne peut pas pas faire autrement aujourd’hui. »

 

« Depuis Georges Pompidou, l’État n’avait pas engagé une telle opération en faveur des villes moyennes »

Pour Nicolas Dumont, il ne faut pas avoir d’oeillères.