Entreprises

Réussir par la confiance en soi

Sophie Cazalienski est entrepreneur du savoir-être à Boves où elle dirige son cabinet de conseil et formation en développement de la personne. Un organisme certifié et référencé Data-Dock dont la démarche repose sur l’affirmation personnelle.

Sophie Cazalienski met la ressource humaine au cœur de l’organisation professionnelle.

Créé en 1993 à Boves dans l’immeuble du Grand Large, le cabinet de formation de Sophie Cazalienski a pour vocation de s’occuper de l’humain avant tout. « La matrice principale pour tout c’est bien l’humain. Il faut l’entretenir. Il y a des logiciels pour tout et pour l’humain qu’en est-il ? », s’interroge la consultante en développement personnel pour qui l’affirmation de soi est au centre de la méthode qu’elle adresse aux chefs d’entreprises, aux responsables des services publics, aux associations ou aux Personnes à haut potentiel (HPI). « En effet, beaucoup de HPI ont certains problèmes d’affirmation de soi, souvent qualifiés de savoir-être. Cette activité, dans laquelle j’ai fait figure de pionnière, repose sur la ressource humaine pré-requis au positionnement personnel, au sein de la société civile, et d’une configuration professionnelle », explique Sophie Cazalienski aux chefs d’entreprises désireux de se développer. Comment mieux occuper leur poste, comment monter en compétences ou ne plus résister au changement, autant d’objectifs à atteindre pour de nombreux dirigeants.

Une méthode innovante

Une démarche qui s’inscrit dans un marché en quête de sens. « Je travaille sur ce sens qui prend forme et épaisseur en fonction du positionnement de l’individu avec des outils susceptibles d’agir comme de véritables révélateurs de la ressource humaine. C’est un élément déterminant de l’insertion, un pré-requis à l’employabilité, un puissant levier de croissance économique : intégrer au référentiel de la formation salariale une démarche en développement personnel c’est optimiser la montée en compétences », affirme Sophie Cazalienski qui pense surtout que c’est dès l’école que les choses se jouent.

« Il y a des logiciels pour tout et pour l’humain qu’en est-il ? »

Selon elle, l’école devrait permettre de mieux nous connaître. En effet, l’experte picarde a été conviée à des réunions relatives à l’action de sensibilisation aux facteurs de réussite portée par le pôle Réussite éducative d’Amiens Métropole. Cette action expérimentale donne des résultats probants auprès des collégiens. « Mon objectif était d’associer aux savoirs fondamentaux un espace de réflexion sur l’importance à accorder à l’affirmation personnelle dans le processus d’apprentissage. Les élèves ont pris conscience qu’un fonctionnement affirmatif favorise la réception, le traitement et la mémorisation des savoirs et les relations entretenues entre élèves et le corps enseignant, conclut-elle, ils ont mesuré l’impact de la confiance en soi dans le système de projection par rapport à leur orientation professionnelle. »