Services

Dynamic Somme, une autre vision du recrutement

Pascal Gentien, président du Geiq, (Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification), avec dix entreprises du département a décidé de mettre en place de nouveaux systèmes pour recruter des personnes en adéquation avec leurs besoins.

Pascal Gentien, Pascal Gentien, directeur général de la société Pinet à Chaulnes.

Dynamic Somme a été créé début 2019, en liaison avec la CCI d’Amiens. Le Geiq est un label existant partout en France et qui a sa propre fédération. L’étude a été faite dans l’est de la Somme et cofinancée par la Direccte. Le résultat a montré un déficit de personnels dans un grand nombre d’entreprises de transport, logistique, et dans d’autres secteurs. Les sept membres du Geiq sont Choquet, Frévial, Lucas Europe, Prévôté (transporteurs routiers), le centre de tri de la Poste à Roye, Pinet et Premium propreté.

Les membres du groupement vont dans les entreprises pour connaître leurs besoins en personnel. Ils contactent ensuite Pôle emploi et Proche emploi pour avoir des candidats, en diffusant les profils et en organisant un job dating. Après cette journée, il y a un premier entretien et si le candidat est retenu, il part six semaines en formation pour revoir les basiques sur le droit du travail et deux semaines en insertion dans l’entreprise. Pascal Gentien, directeur général de la société Pinet à Chaulnes, détaille le processus : « Il y a des contrats de professionnalisation avec Dynamic Somme, sur 10 à 12 mois. À la fin du stage, la personne peut être embauchée. Le premier bilan est positif pour le premier Pass recrutement à Roye qui a eu lieu en avril de cette année. »

Comment fonctionne le GEIQ ?

Les membres versent une cotisation qui sert à la formation et à l’insertion dans l’entreprise, qui lui reverse un pourcentage sur le salaire brut. Le but étant que les candidats soient embauchés, après qu’ils aient découvert le poste, le travail demandé et les horaires. Dès qu’il y a embauche, ce revenu est supprimé. Pascal Gentien prévoit des recrutements pour 2020 : « L’objectif est d’avoir 20 à 25 postes dans l’année pour combler le déficit de personnel, spécialement dans le transport. Une autre de nos missions est d’initier ou participer à toute initiative susceptible de favoriser la qualité de gestion des ressources humaines au sein des entreprises adhérentes. Dynamic Somme pourra aussi proposer à ses adhérents une aide ou un conseil en matière d’emploi ou de gestion des compétences. »