Communauté de communes Somme Sud-Ouest

« Le partenariat entre la CC2SO et Initiative Somme France Active Picardie fonctionne toujours aussi bien, débute Chérif Diallo, chargé de Développement économique. 51 personnes ont été reçues l’an passé lors des permanences et 19 projets ont été accompagnés et concrétisés. Soit au total 65 000 euros de prêts d’honneur attribués, avec comme nouveauté la […]

515
En 2018, la CC2SO a accompagné au total 19 projets de création/ reprise d’entreprises (en photo : la remise des prêts d’honneurs par Initiative Somme France Active Picardie).

« Le partenariat entre la CC2SO et Initiative Somme France Active Picardie fonctionne toujours aussi bien, débute Chérif Diallo, chargé de Développement économique. 51 personnes ont été reçues l’an passé lors des permanences et 19 projets ont été accompagnés et concrétisés. Soit au total 65 000 euros de prêts d’honneur attribués, avec comme nouveauté la garantie bancaire. » Pour les accueillir, la CC2SO dispose de onze zones d’activités, avec encore une centaine d’hectares de disponibles, et tient à jour une Bourse des locaux pour les entreprises souhaitant s’installer sur son territoire.

En 2018, la Communauté de communes a signé pour une durée de trois ans une convention avec l’État dans le cadre du Fonds d’intervention pour la sauvegarde des services et du commerce (Fisac), avec une enveloppe de 284 000 euros abondés à part égale par la CC2SO et l’État. « Aujourd’hui, 72 500 euros ont été engagés pour 14 dossiers, révèle Chérif Diallo. Cette aide de 10 000 à 15 000 euros s’adresse aux commerçants et artisans (déjà installés sur le territoire ou reprenant un local vacant) de moins de dix salariés et au chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros. Elles peuvent y prétendre si elles souhaitent développer leur activité en procédant à des aménagements comme la rénovation de façade, la mise en sécurité, l’acquisition de matériels ou l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. »

Conventions

La CC2SO a également conventionné avec la Chambre de métiers et de l’artisanat, « pour développer l’artisanat par plusieurs actions dont le diagnostic transmission assuré par la CMA et gratuit pour les dirigeants de plus de 55 ans. Il sera payé pour partie par la Région, la Communauté de communes prenant le reste à charge », dévoile le chargé de Développement économique. La CC2SO prendra également le reste à charge à payer pour les artisans ayant plus de trois ans d’activité et voulant mener à bien un projet de structuration/ transformation ou de développement, dans le cadre du « Plan Booster TPE artisans-commerçants » de la Région.