Bienvenue à bord du voyage gourmand

Depuis cet été, le rêve de Marylise et Anthony Doualle est devenu réalité. Le jeune couple sillonne les communes du Pays chaunois et au-delà, à bord du bus qu’ils ont fait aménager en restaurant. À la carte de ce voyage gourmand, des produits de saison achetés aux producteurs locaux et fraîchement cuisinés par Marylise. Il […]

La salle de restaurant peut aussi être disposée de manière à accueillir des tablées familiales ou des repas professionnels.

Depuis cet été, le rêve de Marylise et Anthony Doualle est devenu réalité. Le jeune couple sillonne les communes du Pays chaunois et au-delà, à bord du bus qu’ils ont fait aménager en restaurant. À la carte de ce voyage gourmand, des produits de saison achetés aux producteurs locaux et fraîchement cuisinés par Marylise.

Il leur aura fallu quatre ans pour parvenir à concrétiser leur projet, avec le soutien moral indéfectible de leurs proches, l’aide financière de contributeurs via un financement participatif et des partenaires institutionnels intéressés par l’initiative. Le projet d’aménager un bus en restaurant a séduit, leur détermination a fait le reste. Depuis le mois de juillet, le jeune couple sillonne les communes du Pays chaunois à bord du bus Le voyage gourmand, faisant halte pour la journée dans l’une des communes partenaires.

Un rêve qui se réalise

« Le projet a pris naissance en 2015. Depuis nous avons fait beaucoup de chemin », entame Anthony qui, avec sa compagne Marylise, n’a pas eu envie de reprendre un établissement classique : « Le projet du bus-restaurant était jugé innovant, atypique. Il a suscité la curiosité. Vingt-trois communes nous ont accordés leur soutien et se sont engagées à accueillir le bus sur leur territoire. Elles ont rendu notre projet réalisable. Notre détermination, notre envie de réussir ont permis de rendre possible notre rêve. » Pendant qu’ils démarchaient les partenaires financiers, les jeunes entrepreneurs prenaient également attache avec les producteurs locaux car l’objectif est de bien de se fournir au plus près des lieux de production, de mettre à la carte des produits de saison fraîchement préparés.

Une cuisine de partage

« Dès le début du projet, nous avons eu le soutien de deux producteurs de Cessières et Brancourt-le-Grand et c’est pour cela que nous allons aussi dans ces communes. Le menu va donc changer régulièrement pour respecter les produits de saison. Marylise établira le menu en fonction des produits disponibles. Nous proposons à l’ardoise trois entrées, trois plats, trois desserts », expose Anthony qui n’est pas le cuisinier. « On casse les codes, c’est Marylise qui est en cuisine. Moi, je suis au service », s’amuse le jeune homme, qui assure également les déplacements du bus. L’aménagement intérieur allie sobriété et modernité dans une ambiance authentique. Le bus prend ses quartiers dans une commune du territoire à la journée. Quatorze couverts peuvent être servis à chaque service, pour l’heure sur réservation et le planning du mois publié sur la page Facebook Le voyage gourmand est déjà très attendu des habitués. Le bus-restaurant peut par ailleurs être privatisé à l’occasion d’une réunion professionnelle ou d’un événement familial.