BESMART-EDU, LA NOUVELLE PRÉPA SCIENTIFIQUE EN LIGNE

Lancée en mars dernier, BeSmart-edu est une prépa scientifique en ligne qui permet aux lycéens comme aux étudiants de préparer les concours aux grandes écoles tout comme la Première année commune aux études de santé (PACES). « Mon expérience à l’université m’a permis de me rendre compte qu’il était plus facile de préparer les concours […]

Lancée en mars dernier, BeSmart-edu est une prépa scientifique en ligne qui permet aux lycéens comme aux étudiants de préparer les concours aux grandes écoles tout comme la Première année commune aux études de santé (PACES). « Mon expérience à l’université m’a permis de me rendre compte qu’il était plus facile de préparer les concours aux grandes écoles dans de grandes métropoles qu’en région. C’est comme cela qu’est arrivée l’idée de BeSmart », explique Daniella Tchana, fondatrice de la start-up installée à la pépinière Septentrion. En 2016, après un parcours universitaire de haut vol, dont un passage comme enseignante à l’UTT de Troyes, l’entrepreneuse décide de suivre un MBA management des entreprises afin d’étoffer ses compétences. « C’est à ce moment-là que je suis venue vivre à Amiens. » Elle s’est ensuite associée à Cabrel Ngandjong pour monter BeSmart-edu. ACCOMPAGNER LES ÉTUDIANTS « La préparation en ligne peut effrayer certains parents, mais nous avons créé une interface qui se rapproche le plus possible d’une salle de classe. Nous ne proposons pas des pastilles vidéo mais bien des sessions de cours via une vidéo-conférence avec nos professeurs. L’écran d’ordinateur, de tablette ou même de téléphone devient alors un tableau noir. Il est possible d’interagir de façon continue avec l’intervenant ». Après une première évaluation qui permet de fixer le niveau de l’élève et les points à travailler, BeSmart-edu lui propose plusieurs formules. « Nous avons des cours individuels comme des cours magistraux de quatre à 10 participants maximum. Il est possible de programmer une cinquantaine d’heures de cours sur un trimestre, comme d’effectuer des stages intensifs d’une à deux semaines pendant les vacances », ajoute la fondatrice. MISER SUR L’EXCELLENCE Testée l’année dernière par une cinquantaine d’élèves, la plate-forme a enregistré des résultats très satisfaisants. « Nous avons eu 100% de réussite aux concours avec des étudiants qui ont intégré des écoles prestigieuses comme Les Mines, Centrale Supelec ou l’école Polytechnique de Lausanne. Pour le bac, nous avons enregistré 80% de mentions, dont 60% de mentions très bien », se félicite la cheffe d’entreprise. Si le cœur de l’activité de BeSmart-edu reste scientifique, la plate-forme va également proposer un soutien en français et en anglais, des matières jugées particulièrement importantes pour la réussite des concours. Daniella Tchana a par ailleurs noué des liens avec l’UPJV mais également des universités sur Rouen ou Paris. À terme, BeSmart-edu a pour ambition de devenir la première école d’ingénieur 100% en ligne.

Lancée en mars dernier, BeSmart-edu est une prépa scientifique en ligne qui permet aux lycéens comme aux étudiants de préparer les concours aux grandes écoles tout comme la Première année commune aux études de santé (PACES).

« Mon expérience à l’université m’a permis de me rendre compte qu’il était plus facile de préparer les concours aux grandes écoles dans de grandes métropoles qu’en région. C’est comme cela qu’est arrivée l’idée de BeSmart », explique Daniella Tchana, fondatrice de la start-up installée à la pépinière Septentrion. En 2016, après un parcours universitaire de haut vol, dont un passage comme enseignante à l’UTT de Troyes, l’entrepreneuse décide de suivre un MBA management des entreprises afin d’étoffer ses compétences. « C’est à ce moment-là que je suis venue vivre à Amiens. » Elle s’est ensuite associée à Cabrel Ngandjong pour monter BeSmart-edu.

ACCOMPAGNER LES ÉTUDIANTS

« La préparation en ligne peut effrayer certains parents, mais nous avons créé une interface qui se rapproche le plus possible d’une salle de classe. Nous ne proposons pas des pastilles vidéo mais bien des sessions de cours via une vidéo-conférence avec nos professeurs. L’écran d’ordinateur, de tablette ou même de téléphone devient alors un tableau noir. Il est possible d’interagir de façon continue avec l’intervenant ». Après une première évaluation qui permet de fixer le niveau de l’élève et les points à travailler, BeSmart-edu lui propose plusieurs formules. « Nous avons des cours individuels comme des cours magistraux de quatre à 10 participants maximum. Il est possible de programmer une cinquantaine d’heures de cours sur un trimestre, comme d’effectuer des stages intensifs d’une à deux semaines pendant les vacances », ajoute la fondatrice.

MISER SUR L’EXCELLENCE

Testée l’année dernière par une cinquantaine d’élèves, la plate-forme a enregistré des résultats très satisfaisants. « Nous avons eu 100% de réussite aux concours avec des étudiants qui ont intégré des écoles prestigieuses comme Les Mines, Centrale Supelec ou l’école Polytechnique de Lausanne. Pour le bac, nous avons enregistré 80% de mentions, dont 60% de mentions très bien », se félicite la cheffe d’entreprise. Si le cœur de l’activité de BeSmart-edu reste scientifique, la plate-forme va également proposer un soutien en français et en anglais, des matières jugées particulièrement importantes pour la réussite des concours. Daniella Tchana a par ailleurs noué des liens avec l’UPJV mais également des universités sur Rouen ou Paris. À terme, BeSmart-edu a pour ambition de devenir la première école d’ingénieur 100% en ligne.