LES SMART GRIDS EN QUESTIONS

Amiens Cluster, dans le cadre du cluster Energeia, proposait vendredi 18 mai au Quai de l’innovation une conférence sur le thème « Smart grid, un enjeu majeur dans la transition énergétique ? ». Avant tout les smart grids ou réseaux intelligents ce sont des machines, de l’électricité, de l’électrotechnique, des postes de distribution, des élé- ments de […]

935

Amiens Cluster, dans le cadre du cluster Energeia, proposait vendredi 18 mai au Quai de l’innovation une conférence sur le thème « Smart grid, un enjeu majeur dans la transition énergétique ? ».

Avant tout les smart grids ou réseaux intelligents ce sont des machines, de l’électricité, de l’électrotechnique, des postes de distribution, des élé- ments de protection des réseaux. On ne peut plus non plus ignorer les usages ou comment les consommateurs vont s’en emparer. Sans eux on y arrivera pas. Donc intégrer des compétences en sciences humaines et sociales est important », affirmait Paul Ducasse, directeur général du pôle Maîtrise énergétique des entraînements électriques (MEDEE). Il s’agit d’un réseau d’acteurs français et européens rassemblant grands groupes, PME innovantes, laboratoires et universités. Florent Cadoux, également présent à cette conférence, est titulaire de la chaire Smart grids d’Enedis à la Fondation partenariale Grenoble INP. Ce programme de recherche hébergé au G2Elab est consacré aux évolutions actuelles dans le domaine de la planification, de la protection et de l’exploitation des réseaux de distribution électrique. Ce chercheur a rappelé l’existence du mooc Smart grids qui « vise à présenter de manière structurée, et sans exiger de connaissances préalables en électrotechnique, l’ensemble des éléments techniques qui permettent de comprendre les mécanismes essentiels du fonctionnement actuel des réseaux électriques, leurs limites, et les solutions qui sont envisagées pour les faire évoluer dans le contexte de la transition énergétique ».

ENJEUX ET LEVIERS

Pour Frédéric Lajoux, directeur territorial d’Enedis et président d’Amiens Cluster, Amiens est une ville qui s’adapte aux mutations énergétiques par l’innovation, aussi bien dans les modes de production, de stockage ou de consommation de l’énergie. Plusieurs exemples le démontrent comme le déploiement de la Semop – réseau de chaleur de la ville reposant sur un mix énergétique -, le développement de start-up dans la méthanisation ou du photovoltaïque, la création du Hub de l’énergie dans le domaine du stockage électrochimique ou encore la mise en place du Bus à haut niveau de services (BHNS) 100% électrique. « Les enjeux sont nombreux, ils sont sociétaux, économiques, industriels et environnementaux. Que dire aussi de la data créée, et comment on repenser l’infrastructure de réseaux ? Sans oublier le développement de l’autoconsommation qui est devenu une réalité. Il va falloir investir énormément dans les réseaux intelligents. Linky en fait partie selon moi, pour être capable d’accompagner l’essor massif des smart grids, et donc cette transition énergétique. » Parmi les invités, François Ducorney, directeur général et fondateur de Volt Solutions et Benoît Bellavoine, directeur général et fondateur de XP-Digit ont eux présenté leurs jeunes start-up en insistant sur leur envie de travailler en cluster pour des solutions globales en matière de transition énergétique. De quoi voir aussi émerger une nouvelle forme de business au niveau local, régional et national.