Le téléski arrive à Beauvais

C’est dans l’air du temps, ludique et sportif. Le téléski nautique est un bon moyen de s’amuser tout en faisant du sport. Florian Laurent, ancien professionnel et professeur de téléski, ouvrira « The Wake Garden », un mélange de jardin et de wakepark. « L’idée est venue d’une expression que j’utilisais beaucoup avec mon entourage lorsqu’on rêvait […]

511
Florian Laurent ouvrira son Wake Garden cet été, après quatre semaines de travaux.
Florian Laurent ouvrira son Wake Garden cet été, après quatre semaines de travaux.

C’est dans l’air du temps, ludique et sportif. Le téléski nautique est un bon moyen de s’amuser tout en faisant du sport. Florian Laurent, ancien professionnel et professeur de téléski, ouvrira « The Wake Garden », un mélange de jardin et de wakepark. « L’idée est venue d’une expression que j’utilisais beaucoup avec mon entourage lorsqu’on rêvait d’avoir un wakepark dans nos jardins », confie-t-il. Son rêve va devenir réalité au plan d’eau du Canada, à Beauvais. Le futur téléski offrira plusieurs activités nautiques. « Il sera possible de pratiquer le wakeboard, équivalent du snowboard, le kneeboard, planche à genoux destinée aux débutants, le ski nautique et le wakeskate, dérivé nautique du skate urbain », explique Florian Laurent. Au total, le parcours circulaire s’étendra sur 600 mètres et six pistes d’obstacles seront disponibles. « C’est une activité conviviale, car il ne faut pas un niveau d’aptitudes physiques particulier et l’activité peut se pratiquer en famille », assure le passionné. Florian Laurent réalise son rêve, il va créer un jardin qui sera un espace de détente pour les pratiquants et les passants. « The Waken Garden ne sera pas qu’une simple structure d’équipement sportif. Elle aura aussi pour objectif de développer un lieu de vie commun, de partage et d’ouverture sur la communauté environnante. Je remercie d’ailleurs la Ville de Beauvais avec laquelle nous travaillons », explique Florian Laurent.

Un projet collaboratif

Ce projet se concrétisera à partir de cet été. Pour l’heure, il est en construction. Véritable passionné et amoureux de la nature, Florian Laurent conçoit un projet responsable : il réhabilite des conteneurs et utilise des structures en bois pour créer des bâtiments respectueux de l’environnement. Avec un investissement personnel de 600 000 euros, Florian Laurent fait aussi appel au financement participatif via son association. Il est de même inscrit sur la plate-forme Boost in Oise de la chambre de commerce et d’industrie de l’Oise. « L’objectif est de récolter 14 000 euros, expliquet-il, pour acheter un up rail, (une rampe pour les apprentis), un kicker (un tremplin pour les débutants) et un pipe, un obstacle de niveau intermédiaire accessible à tout le monde. » Comme l’assure Florian Laurent : « Je souhaite que Wake Garden devienne une base nautique pour tout le monde et pour tous les niveaux. Il y aura une offre de loisirs et des compétitions. »