Inforoute 80, un outil qui incite à la vigilance

Lancé en 2008, le site Internet Inforoute 80, géré par le service exploitation du conseil départemental de la Somme, permet aux usagers de suivre en temps réel les événements qui surviennent sur les 4 600 km de routes du département.

Toutes les informations impactant le trafic sur les routes départementales sont soigneusement signalées pour sécuriser au mieux le trajet l’usager.
Toutes les informations impactant le trafic sur les routes départementales sont soigneusement signalées pour sécuriser au mieux le trajet l’usager.
Toutes les informations impactant le trafic sur les routes départementales sont soigneusement signalées pour sécuriser au mieux le trajet l’usager.
Toutes les informations impactant le trafic sur les routes départementales sont soigneusement signalées pour sécuriser au mieux le trajet l’usager.

Classées en trois catégories selon leur fréquentation, les routes du département font l’objet d’un entretien régulier mais aussi d’une attention particulière, afin que les usagers qui circulent bénéficient des meilleures informations possibles avant leur déplacement. Grâce à une carte interactive, chaque évènement susceptible de modifier durablement les conditions de circulation, est signalé. « Nous n’avons pas réellement d’impact sur la sécurité routière, nous ne pouvons pas empêcher les accidents, mais les informations disponibles sur notre site permettent à l’usager de modifier son trajet si besoin, et d’être plus attentif à certains endroits », précise Michel Boucher, chef du service exploitation au sein du conseil départemental. Une vigilance qui apporte néanmoins,un gain de sécurité sur le terrain. L’outil est d’ailleurs identifié comme l’une des sources d’information routière fiablespar les usagers puisque le site reçoit en moyenne 1 000 visiteurs uniques par mois, avec des pics à plus de 10 000 lors des épisodes neigeux.

Sélectionner les informations

« L’objectif de ce site est d’informer les usagers des différents incidents qui pourraient perturber leur déplacement. Un accident important qui entraine une déviation, des travaux, une manifestation sportive ou même une campagne de fauchage ou betteravière sont autant d’évènements à signaler », explique Michel Boucher. La sélection des données présentes sur le site représente une part importante du travail. Celles-ci sont remontées par les différentes agences du Conseil départemental (exploitation-maintenance, fluviale et maritime ou encore spécialisées dans les petits travaux routiers ainsi que l’entretien du matériel), ou les services de l’État : préfecture, gendarmerie, SDIS. « Parfois les événements peuvent être remontés par les mairies mais également des utilisateurs », raconte Delphine Leclere, l’une des deux secrétaires du service, chargée entre autre de la mise à jour du site. Globalement, il faut compter deux heures entre le moment où survient l’incident et sa signalisation sur Inforoute 80. Les interventions ou manifestations programmées sont, elles, mises en ligne une semaine avant la date effective. « La difficulté c’est d’être extrêmement précis dans la sélection des informations qui nous parviennent. La carte doit rester la plus lisible possible, nous ne pouvons pas tout signaler sur ce support », ajoute Mélanie Dheilly, la seconde secrétaire. Toutes deux sont chargées de vulgariser les données transmises par les différents interlocuteurs et de les traduire via un bref descriptif, un code couleur (vert, rouge, violet) qui désigne une déviation, une limitation de vitesse, un axe bloqué… ainsi que des icônes clignotantes pour avertir les utilisateurs d’un nouvel événement. « Dire que la D326 est coupée entre le tronçon X et Y ne parle pas à tout le monde, nous signalons donc l’axe concerné avec une couleur et nous indiquons aussi les communes qu’il traverse », poursuit Delphine Leclere. Le service prend également un compte les travaux des départements limitrophes susceptibles d’impacter le trafic dans la Somme.

Accompagner les usagers

« Chaque semaine nous émettons un communiqué de presse avec les principaux événements à venir. Nous communiquons aussi beaucoup avec France Bleu Picardie qui peut directement avertir les automobilistes », note Michel Boucher. Inforoute 80 est aussi mis en avant sur le site du conseil départemental et régulièrement cité dans le magazine Vivre en Somme. Si pour l’instant l’outil est utilisable à partir d’un ordinateur, il n’est pas exclu de le faire évoluer, et de proposer pourquoi pas une application consultable à tout moment.