François Asselin veut une CGPME forte

Seul candidat à la présidence nationale de la CGPME, François Asselin succède à Jean-François Roubaud à la tête de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises. Il s’est rendu à l’antenne de l’Oise pour présenter son programme et ses directives.

24
Vous devez être connectés pour visualiser cet article