4e édition du concours Éclosia

Concours lancé par le conseil général de la Somme en 2010, Éclosia récompense les initiatives innovantes dans le domaine des éco-activités. Cette année, les quatre lauréats se sont partagé une dotation globale de 50 000 euros.

Dominique Proyart, conseiller général et Christian Manable, président du conseil général de la Somme entourent les lauréats de l’édition 2014.
Dominique Proyart, conseiller général et Christian Manable, président du conseil général de la Somme entourent les lauréats de l’édition 2014.
Dominique Proyart, conseiller général et Christian Manable, président du conseil général de la Somme entourent les lauréats de l’édition 2014.
Dominique Proyart, conseiller général et Christian Manable, président du conseil général de la Somme entourent les lauréats de l’édition 2014.

Depuis quatre ans, le concours Éclosia vient soutenir, récompenser et encourager les porteurs de projet qui s’engagent dans une économie plus verte. Il s’agit également d’accompagner la création et de pousser l’implantation d’éco-activités dans le département. 25 projets ont été lancés depuis 2011, créant une cinquantaine d’emplois locaux et non-délocalisables. Cette année, 13 candidatures ont été déposées.

La Somme et le développement durable

« Nous voulons prendre soin de la terre et de notre environnement, c’est pourquoi nous nous sommes emparés du sujet des éco-activités. Nous en avons fait un axe politique majeur et le concours éclosia en est une illustration parfaite. Ce concours n’est pas seulement un objet décoratif mais un véritable projet économique et social, c’est un concentré de projets innovants et un booster de talents », a déclaré Christian Manable, président du conseil général de la Somme en ouverture de la remise des prix. Très impliqué sur le sujet du développement durable, le département de la Somme a d’ailleurs reçu le label Rubans du développement durable en 2012.

des initiatives innovantes

La 4e édition d’Éclosia a récompensé encore une fois des initiatives innovantes et des porteurs de projets ambitieux. Lauréat du concours, Benjamin Mendou est le fondateur de l’entreprise Agrotescol, un bureau d’études de prestation de services et de conseils en matière de fertilisation raisonnée et de gestion des sols. Ce brillant chercheur a créé son entreprise en 2013, « un vieux rêve », a-t-il indiqué. Installé à la pépinière d’entreprises Septentrion (Amiens), Agrotescol a reçu une dotation de 25 000 euros. Le second prix a été attribué à Didier Legendre pour son enrouleur de fil. Propriétaire d’une écurie à Lamotte-Warfusée, l’entrepreneur a mis au point une bobine portative électrique qui permet de ranger, trier ou recycler rapidement et sans effort toutes sortes de fils (clôtures, ficelles). Cette idée novatrice a été récompensée à hauteur de 12 500 euros. Loïc Soupault, ingénieur et créateur de l’entreprise Écho Bois à lui reçu le troisième prix du concours et la somme de 8 000 euros pour son bureau d’études techniques spécialisé en structure bois pour la construction de maisons individuelles ou de bâtiments collectifs. Derniers lauréats, Frédéric Cousin, Luis De Sousa, Laurent Davy et Razvan-Mircea Plamadeala, fondateurs de la SCOP Eki-Libre. L’équipe a lancé un bureau d’étude de maîtrise d’Tmuvre, spécialisé dans la réhabilitation écologique et bioclimatique. Pour cette initiative innovante, Eki-Libre a reçu une dotation de 4 500 euros. En plus d’une implication financière, le concours Éclosia permet à l’ensemble des porteurs de se rencontrer et d’être accompagnés notamment lors de deux rassemblements annuels baptisés rencontres Éclosia.