Jardivrac vend aux particuliers et professionnels

Après avoir ouvert en 2007 sa première entreprise Jardivrac, négoce en produits de jardin, Marc d’Halluin a souhaité élargir son activité en Picardie. Jardivrac s’est donc implanté sur la ZAC d’Hangest-en- Santerre au mois de mai.

830

Marc d’Halluin est un jeune entrepreneur de 25 ans avec déjà sept années d’expérience dans la distribution en vrac de produits de jardins pour les professionnels et particuliers. Son baccalauréat scientifique en poche, le jeune homme a créé sa première société dans le Nord et a embauché trois personnes à temps complet. Fort de sa première expérience, il a souhaité développer son activité en s’installant en Picardie.

Une large gamme de produits
« Ce deuxième point de vente est situé sur un terrain de 800 m² avec une large gamme de produits pour la décoration du jardin. Les produits ont été sélectionnés en fonction de la qualité, de leur provenance, leur longévité et bien entendu de leur efficacité », souligne Marc d’Halluin. 36 silos de stockage de gravillons, roche, galets, paillage d’écorce, terre végétale, terre de bruyère, pierre, ardoise etc, sont disponibles pour le professionnel et le particulier.
Si les paysagistes et les communes achètent en grosse quantité, les particuliers peuvent acheter en petit conditionnement. Marc d’Halluin a également exposé différents concepts de décoration de jardin sur le site. « Si vous vendons nos produits, nous ne forçons jamais la vente. Nous sommes également là pour écouter et conseiller les clients dans leur choix d’aménagement et personnalisation de leur extérieur. Nous présentons nos différents produits selon le besoin de chacun. Le client doit être satisfait de la réalisation de son jardin. Depuis mon installation en mai, le bouche à oreille a bien fonctionné. 60 à 70% des clients sont venus par connaissance. De plus, une bonne campagne publicitaire nous a fait connaître », explique le jeune professionnel.

Site bien référencé
Si le bouche à oreille a rapidement contribué à la réussite de la jeune entreprise, le site bien référencé a permis de la faire connaître au-delà du secteur avec un site de vente en ligne. L’entreprise effectue des livraisons jusqu’en région parisienne et sur les côtes normande et picarde. Pour l’année 2014, Marc d’Halluin envisage d’embaucher une personne qui assurera le poste de chef de point de vente. « Ce salarié devra surtout être débrouillard et accueillant. Nous le formerons à la connaissance des produits », souhaite le chef d’entreprise. A long terme, il envisage également l’embauche d’un commercial. Marc d’Halluin espère maintenant temporiser ces deux points de vente et pérenniser les deux sites. Il est épaulé par sa compagne qui gère la comptabilité et le marketting.