La cuisine comme à la maison

Pour qui veut manger rapide et équilibré, Les Bentos d’Olga à Abbeville est une adresse incontournable. Chaque midi, une trentaine de personnes se pressent pour chercher des petits plats à emporter préparés comme à la maison.

Grâce à Emmanuelle Lavaud, chacun peut manger comme à la maison.
Grâce à Emmanuelle Lavaud, chacun peut manger comme à la maison.

 

Grâce à Emmanuelle Lavaud, chacun peut manger comme à la maison.
Grâce à Emmanuelle Lavaud, chacun peut manger comme à la maison.

Le bento est un terme japonais désignant un repas rapide ou un casse-croûte contenu dans un coffret pris hors de la maison. Emmanuelle Lavaud en a fait l’emblème de son restaurant de plats à emporter Les Bentos d’Olga, à Abbeville. Quant au prénom Olga, il rend hommage à sa grand-mère qui lui a appris à cuisiner dès l’âge de 6 ans.

Comme à la maison
Grâce à elle, elle a trouvé sa passion et sa voie. Née à Abbeville, Emmanuelle Lavaud a passé un BTS en hôtellerie-restauration avant d’aller user ses tabliers de cuisine un peu partout. « J’ai fait tous les postes possibles et inimaginables, raconte-telle. J’ai travaillé dans des Relais & Châteaux, des restaurants traditionnels, des cantines industrielles… Comme je m’impliquais trop, mon mari m’a conseillé de me mettre à mon compte. Le projet a mûri durant un an et demi. »
Car, dans le même temps, Emmanuelle Lavaud entendait ses amis se plaindre de la qualité de la cuisine à emporter, en particulier des fastfoods. « Ce qu’ils voulaient c’était s’alimenter correctement sans avoir toutes les contraintes de la cuisine, explique-t-elle. J’ai ouvert il y a trois ans. Je m’adapte à chacun. Le midi, une trentaine de personnes me sont fidèles. Le soir, je travaille sur commande. » Selon leurs goûts ou volonté de manger équilibrer, plusieurs plats sont au choix. Chaque soir, elle envoie à 250 clients ses menus (plats, légumes et desserts) du lendemain. Ainsi chacun peut réserver d’avance par mail ou téléphone. Boeuf carottes, blanquette de veau, sauté de porc à la moutarde, couscous, poisson à l’orientale, paella, pommes de terre sautées, poêlée de légumes, tiramisu, moelleux au chocolat, yaourts, tartes… sont concoctés dans son petit restaurant où il est aussi possible de manger sur place. Elle met ses portions dans des bentos faits en pulpe de betterave, donc biodégradables. Il faut compter 11,30 euros pour un plat, un dessert et une boisson. La belle saison venue, elle fait la part belle aux salades à composer soimême.
Elle est ouverte du lundi au vendredi. Outre des repas pour individuels, elle répond aussi à des commandes groupées jusqu’à 30 personnes pour des collectivités et des entreprises qui se chargent de trouver un moyen de transport pour acheminer les plats. « Je fournis les boîtes isothermes et je vais ensuite les rechercher », précise- t-elle. De quoi se régaler en toute quiétude…