Wall Street Institute de retour à Amiens

Le fameux Brian de nos manuels d’anglais n’est sûrement pas chez Wall Street Institute, à l’inverse de plus en plus d’Amiénois désireux d’améliorer leur niveau. L’anglais fait en effet son retour à Amiens avec Wall Street Institute qui annonçait l’ouverture, début septembre, d’un nouveau centre franchisé.

506
Une partie de l’équipe du centre amiénois.
Une partie de l’équipe du centre amiénois.

 

Une partie de l’équipe du centre amiénois.
Une partie de l’équipe du centre amiénois.

Leader de la formation en anglais en France avec 65 centres, Wall Street Institute revient à Amiens. La franchise a ouvert ses portes au rue Lamartine, près de la tour Perret, de la gare et des commerces de centre-ville. Xavier Lorenzo, responsable du centre, se dit très heureux d’ouvrir un centre Wall Street Institute dans la ville d’Amiens : « J’ai eu beaucoup de plaisir à constituer mon équipe, à choisir et aménager notre local. J’espère que nos stagiaires ressentiront nos efforts pour offrir un accueil de grande qualité et pour assurer un apprentissage professionnel et efficace, en ligne avec les valeurs de Wall Street Institute. » Avec l’arrivée de ce nouveau centre, Wall Street Institute va pouvoir proposer à ses clients amiénois l’ensemble de son offre de formation et permettre aux habitants de la région d’apprendre ou d’améliorer leur anglais grâce à sa méthodologie. Une formation des plus pragmatiques pour des résultats probants. Le but des adultes et jeunes adultes qui franchissent le seuil de la porte est bel et bien de mieux comprendre et parler l’anglais.

First lesson
Les profils des clients sont divers, de l’avocat international à l’élève ingénieur en passant par le retraité rêvant de voyages à l’étranger. « Un engagement est pris à la fois par nous et par le client pour respecter la feuille de route établie entre nous. Dans 97 % des cas, la promesse est tenue. On vient ici pour parler, écouter, travailler le muscle. Pour cela il faut dépasser ses inhibitions. C’est ce que l’on fait dans notre speaking center. C’est comme un entraînement sportif », explique Xavier Lorenzo qui, entouré de ses quatre collaborateurs, offre un service de qualité. Ici, l’élève est au centre. Jamais plus de trois, d’ailleurs, devant le professeur, Chuck, un Américain originaire de l’Illinois. Puis, chacun à son rythme évolue selon une méthode avant tout basée sur l’oral. « Il s’agit de reproduire le cycle d’apprentissage naturel. Ecouter, répéter, lire, parler, confirmer et écrire. Tout cela sur fond d’interactivité », poursuit le responsable de la franchise amiénoise dont les premiers clients sont les entreprises, principalement les employés des restaurants et hôtels voisins, tous régulièrement confrontés à une clientèle étrangère. Les grandes entreprises demandent aussi à Wall Street Institute des devis pour un apprentissage de l’anglais sur mesure et à des horaires flexibles. De même, « 20 % des personnes qui viennent chez nous sont à la recherche d’un emploi. Pour elles, nous proposons des tarifs spéciaux. La méthode plus le sens du service sont des notions très importantes pour nous. Il y a une réelle utilité sociale à ce que l’on fait ici », conclut-il. Wall Street Institute envisage d’ouvrir d’autres centres en Picardie.