JLB horse, expert en cheval

A Amy (Oise), Jean-Loup Baron a installé son entreprise de fabrication de matériel équestre qu’il a créée il y a vingt-cinq ans. Box, barres d’obstacles et autre matériel, tout est fabriqué dans un immense atelier à ciel ouvert où la passion et la maîtrise sont maîtres des lieux.

Jean-Loup Baron a créé son entreprise il y a vingt-cinq ans.
Jean-Loup Baron a créé son entreprise il y a vingt-cinq ans.

 

Jean-Loup Baron a créé son entreprise il y a vingt-cinq ans.
Jean-Loup Baron a créé son entreprise il y a vingt-cinq ans.

C’est le seul en Picardie et un des seuls en France. Jean-Loup Baron fabrique le matériel nécessaire aux concours équestres, notamment pour les sauts d’obstacles. Barres d’obstacles, obstacles, box, chandeliers, accessoires de sellerie, soubassements, bidets, rivières…, l’équipe de JLB horse (trois à sept salariés selon les saisons) touche à tout, sauf à l’habillement du cavalier et du cheval. « Nous restons dans ce que nous savons faire, il n’y a pas de raison de changer », explique Jean-Loup Baron. Car le métier est très précis, maniant la serrurerie ainsi que la menuiserie, et même la peinture.

Mais pour se démarquer, ce passionné de cheval s’est lancé dans la qualité et le sur-mesure. Ainsi, il fabrique des obstacles standard mais aussi fantaisistes, au gré de son imagination et de la volonté de ses clients. Chaque année, son catalogue s’étoffe et change au fur et à mesure des saisons : les obstacles pour les concours s’adaptent à l’environnement et au thème mais ils peuvent également être fabriqués avec le logo d’une marque, de façon tout à fait originale. Un créneau qu’il a choisi dès la création de son entreprise et qui le démarque de la concurrence de plus en plus accrue des pays de l’Europe de l’Est. « Je ne souhaite pas agrandir ma société, explique le patron. Je ne vais pas m’amuser à lutter contre ses pays… Et puis je ne peux pas, c’est impossible ! Par contre, les choses totalement extravagantes, je les fais et je ne réalise pas de séries. »

Un pari osé
Aujourd’hui, ses clients sont répartis dans toute la France et même en Europe, jusqu’au Maroc et en Nouvelle-Calédonie. C’est même JLB horse qui fournit, depuis vingt ans, le championnat de France, et même, une fois, les Jeux olympiques, ceux de Barcelone en 1992. « Dans les concours, tout est strict et très contrôlé. Cette année, au championnat de France, ça a représenté plus de 1 000 barres d’obstacles. Il faut savoir de quoi on parle pour se positionner sur de tels événements », note Jean-Loup Baron.
Pourtant, il y a vingt ans il ne se voyait pas à la tête d’une telle entreprise. Expertcomptable de formation, il s’est vite rendu compte que ce métier n’était pas fait pour lui. Débordant d’idées et d’énergie, et après avoir tenu un magasin de meubles à Creil durant quatre ans, il se décide à créer une entreprise de fabrication de matériel équestre, tout naturellement. « Je faisais de la menuiserie, je montais à cheval… Je me suis dit pourquoi pas ! Je me suis formé seul, au fur et à mesure, mais les chefs de piste m’ont beaucoup appris », expliquet- il. Et ce pari, JLB l’a très bien relevé. Il a su monter et dresser, sans trébucher, un marché qui était ouvert. « A l’époque, il n’y avait qu’une entreprise en France et elle a déposé le bilan au bout d’un an, se souvient-il. Quand j’ai démarré, j’étais le seul en France, j’ai donc eu ce marché simplement. Ensuite, j’ai évolué et j’ai tenu bon… jusqu’à aujourd’hui ! » Quand la passion guide nos pas…