La Déco pub de Guy Mortreux

Passionné par le dessin depuis
l’enfance, Guy Mortreux, de
Feuquières-en-Vimeu, vient de créer
Déco pub. Il peut aussi bien réaliser
la décoration d’une chambre d’enfant
que le hall d’accueil d’une entreprise.
Il aime aussi concevoir des logos.

929
Guy Mortreux ou la passion de créer.
Guy Mortreux ou la passion de créer.
Guy Mortreux ou la passion de créer.
Guy Mortreux ou la passion de créer.

Guy Mortreux est un fou de bandes dessinées et de dessin. Des passions qui l’ont mené jusqu’à l’ISPDR (Institut spécialisé de peinture décorative de Reims). « On faisait du faux marbre et du faux bois », raconte-til. Il fonde son entreprise. Il reçoit le prix de la communication « GlaxoSmithKline » 2008, l’un des leaders de la fabrication de brosses à dents, pour une affiche sur l’hygiène dentaire. La vie l’amène à devenir salarié. Puis, il y a quelques mois, il décide à nouveau voler de ses propres ailes.

Mur d’aventures
Il pousse alors les portes de l’association Compétences pour l’entreprise de Chépy. « Elle m’a aidé dans les démarches administratives, raconte-t-il. Elle a bien fait son travail. J’ai déjà eu mon entreprise mais les droits de 2012 sont différents. » Son travail se divise en deux domaines : la décoration et la publicité. De la décoration, il en fait chez les particuliers comme dans les entreprises. Il peut réaliser des fresques murales notamment dans les chambres d’enfant qui deviennent alors de vrais paysages d’aventures à l’image de ce pan de mur sur lequel une magnifique girafe a élu domicile.
« Je n’aime pas les stickers » précise sans détour cet artiste dans l’âme. Il habille aussi les murs de peinture à l’éponge rappelant les mas provençaux. Peintre de lettres, il a le sens du détail. Il a d’ailleurs fait du « 007 » de James Bond un logo fétiche. Il réalise aussi des enseignes ou dessins sur des murs extérieurs, de la signalétique directionnelle…

Divers
La publicité et les logos sont d’ailleurs la deuxième activité développée par Guy Mortreux et là les sujets et commandes peuvent être très variés tels une ceinture, un message pour un parti politique, une campagne de communication… Ces logos, qui peuvent être déposés, sont transférés sur divers supports : informatique, affiches, cartes…
Seule son imagination compte et elle n’est pas souvent en panne : « Il faut savoir être à l’écoute du client. Je suis comme un Kleenex. Pour moi c’est un jeu. » Car Guy Mortreux a su conserver un bien précieux : son âme d’enfant…