Saint-Quentin : le Gréta relève le défi numérique

L’antenne de Saint-Quentin du Gréta Aisne a récemment ajouté le numérique à la quinzaine de filières déjà inscrites à son catalogue. Francisca Matis, conseillère en formation continue, met tout en œuvre pour rendre ces formations certifiantes accessibles au plus grand nombre.

Saint-Quentin : le Gréta relève le défi numérique

Arrivée à l’antenne du Gréta Aisne de Saint-Quentin depuis un an et demi, Francisca Matis s’attache à faire rimer formation avec innovation : « Le secteur du numérique n’existe que très peu sur l’académie d’Amiens », entame la conseillère en formation continue, avant de poursuivre :  « J’avais déjà mis en place une formation de community manager et quand je suis arrivée ici à Saint-Quentin, ma mission a été de mettre en place le e-commerce ».

Se faire connaître sur Internet

« Moi, mon credo c’est de permettre aux talents d’éclore et aussi aux personnes qui ont un hobby, un savoir-faire de vivre de leur activité. De nouveaux champs s’ouvrent à nous, nous créons des formations pour aider des personnes à pouvoir commercialiser leur rêve. Nous leur donnons une chance de se réaliser », enchaîne la conseillère en formation continue qui insiste sur l’objectif final : « La création d’un site Internet peut amener 30 à 70% de chiffre d’affaires en plus, cela s’est vérifié avec nos stagiaires après leur formation. Nous avons professionnalisé le formateur qui intervient sur cette formation certifiante. Nous proposons une formation sur mesure, de 35 heures. Nous l’avons passée à 57 heures à la demande des stagiaires qui souhaitaient plus de pratique. Notre formation est complète, nous abordons la e-réputation, le référencement, etc. Nous allons la compléter par un module de communication numérique sur Internet ».

« Nous leur donnons une chance de se réaliser »

Journées du numérique

« Nous sommes vraiment dans l’innovation. J’attends actuellement l’accord pour les financements, nous devrions lancer la réalité virtuelle dans le domaine de la sécurité. Le Gréta de Saint-Quentin va participer aux journées du numérique organisées en juillet prochain par la Région Hauts-de-France et portées par mon collègue du Gréta Grand-littoral. Nous allons présenter les métiers du numérique et ici à Saint-Quentin je veux le faire de manière attrayante », annonce Francisca Matis. Destinée aux demandeurs d’emploi, salariés précaires, travailleurs handicapés ou femmes souhaitant intégrer des métiers plutôt masculins, cette opération se déroulera dans une quinzaine de villes de la région : « La première semaine, sous forme de portes ouvertes, nous prévoyons d’organiser des animations sur le e-commerce, les soft kills, les serious game, la réalité virtuelle, le wordpress, l’impression 3D. La semaine suivante, par petits groupes, nous essaierons de les aider à résoudre le défi numérique de l’entreprise. »