En bref

1er Baromètre du tourisme en camping-car

Le réseau européen leader des aires d’étapes pour camping-cars, Camping-car Park (qui dénombre plus de 200 aires en Europe), a sorti son 1er Baromètre du tourisme en camping-car au cours de la saison estivale 2020*.

(C)AdobeStock

Les résultats de l’enquête qui reflètent les intentions de destination des 500 000 camping-caristes de France ont été déclinés par région. Premier constat : 92% des camping-caristes disent vouloir passer leurs vacances en France (en juin pour 71% d’entre eux et en septembre, à 85%), 29% d’entre eux souhaitant soutenir les artisans, commerçants et restaurateurs français. Premier critère de choix touristique : visites de villes et villages pour 87% des répondants, suivies par des randonnées et balades à pied (à 80%) et des visites de lieux de patrimoine, monuments et musées (64%).

Les Hauts-de-France sont la 10e destination des camping-caristes (3,2%), la première étant la Bretagne, avec 19% des intentions de vacances. Notre région devrait ainsi bénéficier de 512 000 nuitées, avec 43% dans la Somme (217 000 nuitées), 27% pour le Pas-de-Calais (140 000 nuitées), 20% pour le Nord (101 000 nuitées), et 5% pour l’Aisne et l’Oise (27 000 nuitées).

Au niveau national, 16 millions de nuitées sont prévues entre juin et septembre prochains. L’apport économique des camping-caristes est estimé à 800 millions d’euros au cours de cette saison estivale : un couple dépense en moyenne 52 euros par jour. Le marché de l’hébergement des camping-cars représente 35% du marché de l’hôtellerie de plein air, avec 27 millions de nuitées par an. Un marché qui bénéficie directement et indirectement à l’économie française, à hauteur de 1,4 milliard d’euros chaque année.

 

*Le Baromètre a été réalisé du 1er au 22 avril auprès de 7 600 camping-caristes français et porte sur leurs destinations de vacances de juin à septembre 2020.