Label

La Région, belle vitrine de l’Industrie du futur

Initié par l’Alliance industrie du futur (AIF), le label « Vitrines Industrie du futur » a pour ambition de faire entrer de plain pied l’industrie dans l’ère du 4.0. Bonne nouvelle : les Hauts-de France peuvent s’enorgueillir de compter dix usines labellisées, se plaçant ainsi sur la 3e marche du podium national.

Formation à la réalité chez Alfi Technologies, un des dix labellisés de la région.
Formation à la réalité chez Alfi Technologies, un des dix labellisés de la région.
(C)AdobeStock
Le label s’inscrit dans le plan Industrie du futur, qui vise à transformer le modèle industriel par le numérique (C)AdobeStock

Le 20 juillet 2015, l’AIF voyait le jour. Avec une mission précise : « Accompagner les entreprises françaises – et en particulier les PMI – dans la modernisation de leurs outils industriels et la transformation de leurs modèles économiques par les technologies nouvelles, digitales et non digitales. » Et un objectif avoué : « Repositionner l’industrie française au sein du développement économique du pays, ce qui passe par une amélioration de la compétitivité de ces entreprises. » Pour y parvenir, l’AIF a mis sur pied trois axes stratégiques reposant sur six programmes, chacun porté par un groupe de travail afin d’en assurer le déploiement sur le territoire national. Le GT6 représente le comité responsable de la labellisation de projets « Vitrines Industrie du futur », composante majeure de la feuille de route du programme de renouveau industriel français défini avec le ministère de l’Industrie. Le label, qui prend place dans le projet gouvernemental Industrie du futur (ou comment transformer le modèle industriel par le numérique) et valorise l’excellence industrielle française, est attribué aux entreprises ayant concrètement développé un projet novateur pour l’organisation de leur production, le plus souvent via le numérique.

Vers une industrie régionale 4.0

Avec ses dix sites labellisés, la région Hauts-de-France – qui se hisse à la 3e place des régions françaises pour le nombre de sites labellisés (à égalité avec l’Île-de-France) – s’inscrit dans cette dynamique, en accélérant la mue de son industrie. « Nous croyons en l’industrie et aux entreprises, ce sont elles qui créent des emplois avec de nombreux effets induits sur les filières, le maintien et le développement des métiers. À la Région, nous consacrons toute notre énergie pour la transformation des entreprises. Nous avons notamment lancé un dispositif test sur la transformation et la subvention de robots destinés à moderniser les lignes de production, et nous sommes volontaires sur les « Territoires de l’industrie ». Une entreprise en bonne santé crée des richesses et des emplois, nous sommes donc à leurs côtés pour les accompagner », explique André-Paul Leclercq, conseiller régional délégué aux relations avec les entreprises.
« En interne, nous avions développé depuis quelques années pour nos propres besoins l’utilisation de logiciels de réalité virtuelle, d’animation et de simulation, pour partager avec nos clients l’état d’avancement de leur projet à différentes étapes. C’était un premier pas vers ce que l’on appelle aujourd’hui le jumeau numérique », raconte Marc-Emmanuel Favre, directeur des services chez Alfi Technologies (conception et fabrication d’équipements industriels) implantée dans l’Oise à Compiègne et Crèvecœur-le-Grand. Une fois la commande d’un équipement ou d’une ligne de production passée, le client a ainsi la possibilité non seulement de les visualiser, mais également de valider des options ergonomiques à l’aide de lunettes de réalité virtuelle. L’entreprise décide alors de transformer ce process en offre de services structurée, avec entre autres la création d’un modèle 3D animé, la simulation sur un modèle numérique dynamique, un test de programme d’automate sur modèle virtuel. Pour Alfi Technologies, candidater à l’obtention du label Vitrines Industrie du futur – obtenu en novembre 2018 – permettait « une double reconnaissance et validation de cette approche digitale : d’abord pour nos équipes et leur travail, et évidemment pour nos clients, le label nous apportant un levier de communication supplémentaire afin de mettre en avant notre savoir-faire et notre pertinence technologique. Il permet aussi de partager un savoir avec les autres entreprises, qui viennent chez nous découvrir ces nouvelles technologies, pour s’en inspirer, c’est un des rôles de ce label. »

Encadré

Les dix sites labellisés :

Dans l’Aisne
– Fonderies de Sougland (Saint-Michel-en-Thiérache).
– L’Oréal (Saint-Quentin).
– Spie Batignolles (projet Le Creuset à Fresnoy-le-Grand).

Dans l’Oise
– Alfi Technologies (Compiègne et Crèvecœur-le-Grand).
– Poclain Hydraulics (Verberie).

Dans le Nord
– Alstom (Valenciennes).
– Dagoma (Roubaix).
– SNCF (Hellemmes).
– Stratiforme (Bersée).

Dans le Pas-de-Calais
– Lenze (Ruiz).