Réseau consulaire

Formation CCI Hauts-de-France, figure majeure de la formation

La CCI Hauts-de-France est un des acteurs majeurs de la formation en région. Le réseau Formation CCI Hauts-de-France compte six centres sur l’ensemble du territoire – dont un dans l’Aisne et dans l’Oise – dont les équipes ont toutes pris le virage de la réforme avec toujours les mêmes mots d’ordre : réactivité et proximité.

« Cette réforme de septembre 2018 est un véritable enjeu territorial prioritaire pour nous », estime Lucie Richard, directrice de la CCI Aisne Formation.

« Nous sommes le premier réseau de formation après l’Éducation nationale », explique Lucie Richard, directrice de la CCI Aisne Formation. « Notre première force, c’est la proximité, complète Christophe Houbert, directeur régional de la formation à Formation CCI Hauts-de-France. Nos organismes de formation sont au plus près des entreprises et des individus sur l’ensemble du territoire, ce qui permet d’être à l’écoute de leurs besoins. Nous travaillons évidemment en partenariat avec les acteurs économiques et institutionnels – la Région, notamment en ce qui concerne les demandeurs d’emploi dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (Pic) -, Pôle emploi et les branches professionnelles, ce sont de ces dernières que vont émaner les besoins de formation. »
L’ambition du réseau est à la hauteur de sa position : développer les compétences et sécuriser les parcours professionnels, en apportant des solutions de formation – courtes, intra ou inter-entreprises et sur mesure – aux salariés, dirigeants, demandeurs d’emploi et alternants. Formation CCI Hauts-de-France a pour ce faire établi une approche construite en quatre phases et appliquée dans l’ensemble de ses centres : la préparation avec la pose du diagnostic des enjeux stratégiques et opérationnels, l’ingénierie pédagogique (qui peut prendre de multiples formes comme le jeu, le théâtre, des ateliers de pratique ou le digital avec la plate-forme pédagogique Hauts de Form’), le déploiement du projet et enfin le suivi post-formation.

Une offre complète

« Notre objectif premier est d’accompagner l’individu et de proposer une offre de formation à toute personne durant son parcours de vie, quel que soit son âge », note Lucie Richard. « Nous développons effectivement de la formation tout au long de la vie, c’est une de nos principales caractéristiques, qui nous permet d’avoir des approches spécifiques par métiers et par typologies, avec même dans certaines villes comme Amiens des écoles de commerces dispensant de la formation initiale », reprend Christophe Houbert.
« Dans l’Aisne, nous sommes positionnés sur les trois marchés de formation : celle des demandeurs d’emploi depuis trois ans [ndlr, une centaine de demandeurs d’emploi sont annuellement formés], des salariés/ chefs d’entreprise et l’apprentissage. Nous sommes surtout reconnus sur l’alternance, avec 500 personnes formées chaque année dans notre centre de Laon », détaille Lucie Richard. Tous les ans, CCI Aisne Formation, qui accompagne également des créateurs et repreneurs d’entreprise, via des modules courts de 150 heures, forme ainsi 250 personnes. « Cela peut paraître peu, mais il faut savoir que la CCI de l’Aisne développe de nouveau son activité formation à destination des salariés/ chefs d’entreprise depuis 2017 », précise Lucie Richard.

Une réforme qui modifie la donne

Comme les autres centres, celui de l’Aisne a dû composer avec la réforme de la formation professionnelle : « Cette réforme de septembre 2018 est un véritable enjeu territorial prioritaire pour nous, notamment en termes budgétaires puisque nous facturons aujourd’hui au contrat. Nous nous devons aussi d’être encore plus proches de notre public. Nous sommes également engagés dans une démarche de certification Qualité de nos services, que nous devrions obtenir fin 2020. À cela s’ajoute le Compte personnel de formation – CPF – qui nous positionne sur un parcours B to B et B to C et a lui aussi représenté un très gros chantier. » Dans ce nouveau contexte, les organismes de formation se doivent d’être particulièrement réactifs : une fois la formation certifiante choisie et achetée sur l’application MonCompteFormation, ils ont obligation d’y répondre sous 48 heures. « Nous sommes sur un nouveau modèle économique qui nécessite de repenser notre organisation – avec une coordination et une harmonisation des services des différents centres encore plus accrue – et nos formations, avec la digitalisation notamment », observe Lucie Richard.
2020 s’annonce donc une année chargée : « Nous avons plusieurs gros axes de développement, avec la libéralisation du marché de l’apprentissage, qui représente 65% de notre activité. Nous allons continuer à ouvrir de nouvelles classes et sections en lien avec les branches professionnelles. À Beauvais par exemple, un CFA autour de l’hôtellerie et la restauration verra le jour sur le site de la CCI de l’Oise fin 2020. Et au printemps, un pôle carrosserie, certainement un des plus performants en Europe, ouvrira à l’occasion des Olympiades des métiers à Nogent-sur-Oise, révèle Christophe Houbert. Notre volonté est de renforcer nos positions, de nous moderniser et de nous doter d’un outil pédagogique qui puisse suivre cette cadence. » L’autre gros chantier de Formation CCI Hauts-de-France : développer les certifications (plus de 70 actuellement), une des conséquences de la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel : « Les entreprises de plus de 50 salariés n’ont plus beaucoup de possibilités de financement de la formation, hormis en comptant sur leurs fonds propres. Nous avons une porte de sortie : proposer des formations éligibles aux CPF », explique Christophe Houbert.


Formation CCI Hauts-de-France en 2019, c’est :
– 30 000 personnes formées chaque année.
– 1 500 entreprises clientes.
– 350 formations opérationnelles.
– 250 personnes accompagnées.
– 2 400 entreprises partenaires en alternance.
– Plus de 2 800 alternants.
– Plus de 1 370 demandeurs d’emploi formés.
– 6 centres de formation.
– 220 collaborateurs.
– 18 sites de formation.