POUR SES DIX ANS, H2AIR TOUJOURS DANS LE VENT

Basé à Amiens, H2air conçoit, construit et exploite des parcs éoliens dans l’Hexagone depuis dix ans. À partir de cet automne, le groupe se lance sur un nouveau secteur : l’énergie solaire. Si l’aventure H2air a débuté à Amiens, ce n’est pas un hasard. La Picardie est en effet pionnière dans le développement de l’énergie […]

1238
Une équipe qui ne cesse de s’agrandir.

Basé à Amiens, H2air conçoit, construit et exploite des parcs éoliens dans l’Hexagone depuis dix ans. À partir de cet automne, le groupe se lance sur un nouveau secteur : l’énergie solaire.

Si l’aventure H2air a débuté à Amiens, ce n’est pas un hasard. La Picardie est en effet pionnière dans le développement de l’énergie éolienne, notamment grâce à son exposition. Lors de sa création par Roy Mahfouz, en 2008, la PME amiénoise ne compte alors que cinq collaborateurs. Vingt ans plus tard, ce n’est pas moins de 40 personnes qui composent l’équipe, qui ne cesse de s’agrandir, notamment avec le développement de la filiale énergie solaire, qui verra le jour en septembre. « Les processus du développement des projets resteront sensiblement identiques, mais la technologie est différente. C’est pour cela qu’on embauche des spécialistes du domaine », explique Émilie Thérouin, responsable communication chez H2air.

DES PROJETS MÛREMENT CONSTRUITS

Travailler dans les énergies renouvelables nécessite une vision de long terme. C’est grâce à cela que l’équipe d’H2air n’est pas impressionnée par les années qui s’écoulent entre le lancement d’un projet et la mise en service d’un parc éolien. « Par conviction, H2air agit au quotidien d’une croissance économique respectueuse de l’environnement, reposant sur l’indépendance énergétique et une maîtrise des coûts de l’énergie. Nous sommes fiers d’être un développeur d’énergies renouvelables indépendant très implanté sur les territoires. Nos savoir-faire et notre dynamisme garantissent le succès de nos projets », assure Roy Mahfouz, président-fondateur du groupe. Après avoir été sollicité par un territoire, le groupe mène une étude de faisabilité afin d’identifier l’ensemble des contraintes qui s’appliquent au terrain choisi. Il s’ensuit une étude mesurant l’impact du parc sur la biodiversité et sur la population. H2air dépose alors les demandes de permis de construire et d’autorisation d’exploitation. Tout au long du processus, qui s’étend sur plusieurs années, le groupe maintient un dialogue avec les citoyens. Des réunions d’information ont ainsi lieu, offrant la possibilité de débattre.

PRÉSENT JUSQU’AU BOUT

Dès que les financements sont trouvés, H2air s’occupe de la gestion du chantier, qui peut durer jusqu’à un an. Groupe indépendant, H2air choisit le constructeur de ses turbines en fonction des critères du site d’accueil. Et après une période de tests et de réglages, la production d’électricité peut enfin commencer. C’est via sa filiale H2air GT, que le groupe assure l’exploitation des parcs éoliens qu’il a construit. Cela prend notamment en compte la maintenance et si besoin, le renouvellement du parc afin d’optimiser la production.