Une nouvelle stratégie pour Picardie Active

Le fonds territorial qui finance et assure la garantie des prêts bancaires aux créateurs d’entreprises, veut étendre son maillage territorial et resserrer les liens avec les prescripteurs de projets. Sa dernière assemblée générale s’est tenue le 17 mars dernier au centre d’affaires le Sarcus de Nogent-sur-Oise. La période de turbulences traversée par Picardie Active, liée […]

Picardie Active veut amplifier son action sur le terrain et resserrer ses liens avec les banques, les chambres consulaires et les réseaux d’accompagnement.
Picardie Active veut amplifier son action sur le terrain et resserrer ses liens avec les banques, les chambres consulaires et les réseaux d’accompagnement.

Le fonds territorial qui finance et assure la garantie des prêts bancaires aux créateurs d’entreprises, veut étendre son maillage territorial et resserrer les liens avec les prescripteurs de projets. Sa dernière assemblée générale s’est tenue le 17 mars dernier au centre d’affaires le Sarcus de Nogent-sur-Oise.

La période de turbulences traversée par Picardie Active, liée à des problèmes de gouvernance et de trésorerie n’est plus qu’un mauvais souvenir. Après une vaste restructuration opérée par son président, Michaël Kervran, arrivé fin 2013 et sa nouvelle directrice, Céline Bahin, ainsi que les apports en fonds propres de fonctionnement des membres fondateurs en 2015, le fonds territorial picard peut désormais se consacrer pleinement à sa tâche. Il s’appuie sur une équipe renforcée et trois chargés de mission dont le président de séance de cette assemblée générale, Patrick Colin, a salué l’implication sur le terrain : « Ils ont une réelle responsabilité à ne pas envoyer les entrepreneurs qu’ils accompagnent, à l’échec. » Peu connu du grand public, le rôle de Picardie Active est pourtant capital dans le montage d’un projet de création ou de reprise d’entreprise de petite taille car il peut servir de levier au crédit bancaire à ceux qui ne parviennent pas à obtenir de prêt.

20 millions d’euros d’aides depuis 10 ans Après un solide examen du dossier passant à la loupe la viabilité du projet, Picardie Active peut accorder cet indispensable coup de pouce qu’est la garantie bancaire. Une action toujours menée en étroit partenariat avec les réseaux bancaires et les organismes d’accompagnement (comme le BGE) sur ses trois départements d’intervention, l’Aisne, l’Oise et la Somme. Depuis sa création en 2005, Picardie Active a créé ou consolidé 5 000 emplois, accompagné ou financé 650 projets et mobilisé 20 millions d’euros d’aides financières. Comme l’ensemble du réseau France Active, le fonds territorial picard s’est fixé pour mission de favoriser la création d’emploi à travers deux publics cible : les créateurs de très petites entreprises et les entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire. En 2015, 64 projets de TPE ont été ainsi financés (26% pour la somme, 57% pour l’Oise, 17% pour l’Aisne) contre 13 projets d’économie sociale et solidaire (ESS), une économie de proximité qui a le vent en poupe. « C’est inférieur en nombre de dossiers, mais plus significatif en termes d’impact et d’emploi », précise Céline Bahin.

Soutenir une économie de proximité Des entreprises solidaires, composantes incontournables de l’économie de demain que Picardie Active encourage à prospérer, puisque les garanties d’emprunt peuvent aller jusqu’à 50% du prêt pour les entreprises en développement (maximum 100 000 euros). La Machinerie, créée à Amiens en 2014, tout à la fois espace de coworking et FabLab, (cinq salariés), en fournit une parfaite illustration. Picardie Active accompagnera son développement en finançant les frais d’aménagement d’un nouveau local avec un second prêt. Être plus que jamais un acteur d’une économie engagée de proximité, tel est le souhait de Picardie Active pour 2016. À l’aune de la nouvelle territorialité régionale, Michaël Kervran, rencontrera prochainement en compagnie de ses homologues des réseaux Nord et Pas-de-Calais, la nouvelle vice-présidente régionale déléguée aux relations avec les entreprises afin de présenter leur action.

M.L.-G.