SEV mise sur le mapping

En novembre 2014, SEV Sonorisation célébrait ses 20 ans. Un tournant pour Éric Leplain, qui entend amorcer un nouveau virage et se lancer dans le mapping vidéo.

380

« Le mapping est accessible à tous, même avec des petits budgets, il est possible de réaliser de belles choses » Éric Leplain

Historiquement, la société amiénoise est spécialisée dans la vente et la location de sonorisation et d’éclairage pour tout type d’événements et manifestations (mariages, anniversaires, congrès, séminaires…). Une tâche qu’Éric Leplain, qui fut dans une autre vie musicien, accomplit seul depuis deux décennies déjà. Mais depuis quelques mois, il travaille pour certaines prestations avec Annie Stragier, à la tête des Fées de bleu (à Neufchâtel-en-Bray, en Seine-Maritime). Leur force ? Leur complémentarité : « Je suis spécialisée dans l’organisation de mariages et autres événements, explique la dirigeante qui en opérant cette reconversion professionnelle a réalisé un rêve d’enfant. Et Éric s’occupe lui de sa partie, la mise en lumière et la musique. » L’assurance pour celles et ceux qui font appel à leurs services d’avoir une prestation clé en main, avec en prime l’originalité : « Je ne verse pas dans le weeding-planer ni le copier-coller, assure Annie Stragier. Je n’ai pas des goûts classiques et j’aime proposer à mes clients des décorations d’inspiration variée. » Parallèlement à ces prestations qui sont le quotidien de SEV Sonorisation, Éric Leplain a décidé de mettre l’accent sur le mapping, une technologie multimédia qui permet notamment de projeter de la lumière ou des vidéos sur des volumes (comme les façades de monuments), voire de recréer des univers à 360°, en jouant sur l’illusion d’optique et le relief. Ce principe de surface augmentée intéresse de près le dirigeant, qui n’en est pas à sa première réalisation dans ce domaine. Il faut dire que les applications sont multiples, et l’effet garanti : « Je propose du mapping laser vidéo, sur le même schéma que le spectacle de colorisation de la cathédrale d’Amiens, détaille-t-il. Mais avec en prime une totale créativité, du son, et du mouvement. » Il suffit pour s’en convaincre de se rendre dans le showroom de démonstration de sa boutique du quartier Saint-Pierre Éric Leplain multiplie à l’infini les supports, en s’adaptant à chaque fois à l’événement qu’il couvre, « il peut s’agir d’une pyramide, d’éléments en 3D, avec des durées variables, mon premier mapping, chez des particuliers qui représentent 80% de ma clientèle, durait une vingtaine de minutes… Je pense être le seul en région sur ce créneau, mais je travaille également à l’étranger, en République Dominicaine, à Marrakech, j’ai également un projet en Côte d’Ivoire », égrène-t-il. Argument de poids pour faire appel à ses services : ses tarifs, plutôt compétitifs, « le mapping est accessible à tous, même avec des petits budgets, il est possible de réaliser de belles choses ».