Conjoncture

Tourisme en Hauts-de-France : la haute-saison bat son plein

La fréquentation touristique régionale au mois de juillet a dépassé ses niveaux record d’avant-Covid. Plusieurs facteurs tels que la météo, le regain du tourisme de proximité, ou encore le Tour de France expliquent cette tendance. Zoom sur une saison estivale pas encore terminée mais déjà réussie pour les professionnels du tourisme.

Belle saison touristique cet été en Hauts-de-France. ©aquaphoto
Belle saison touristique cet été en Hauts-de-France. ©aquaphoto

Les chiffres ne mentent pas. 86% des acteurs de la filière hôtellerie-restauration se disent satisfaits du mois de juillet 2022 (+24 points par rapport à juillet 2021) et ne cachent pas leur optimisme pour août. La crise de la Covid à laquelle s'est ajoutée la crise inflationniste ont incité les touristes à choisir des destinations plus proches. 

Les chiffres confirment en effet le regain du tourisme de proximité : les habitants des Hauts-de-France représentent cette année 46% de la clientèle française contre 30-35% avant la crise sanitaire. Les touristes français représentent 83% de la clientèle totale en juillet et sont originaires principalement des Hauts-de-France donc, mais aussi de l'Île-de-France, du Grand-Est et de la Bourgogne-Franche-Comté.

Été réussi pour l'hôtellerie

Le taux d’occupation moyen des hébergements s'élève à 73% contre 60% en 2021 et 71% en 2019. Les résidences de tourisme affichent les meilleurs scores (85% de taux d’occupation), devant l’hôtellerie qui accentue son redressement (74% de taux d’occupation). 

L’hôtellerie de plein air elle affiche 72% de taux d’occupation. Ce bilan très positif vaut aussi bien pour le littoral, la campagne et la ville. Les hôtels sur le littoral restent tout de même plus prisés en période estivale. Les Gîtes de France en particulier enregistrent une hausse de 31% des nuitées vendues par rapport à juillet 2021. Enfin, sur les plates-formes Airbnb et Abritel les hébergements Hauts-de-France ont enregistré une hausse de 21,5% des nuitées vendues.

Le retour des touristes britanniques

Le nombre de touristes étrangers augmente régulièrement depuis bientôt un an. La part de la clientèle étrangère, est passée de 16% à 23% entre 2021 et 2022. Les touristes britanniques, quasiment absents ces deux dernières années en raison du Brexit, remontent de la quatrième à la troisième place du podium largement dominé par la clientèle belge, particulièrement attirée par le littoral des Hauts-de-France. Les Néerlandais se placent juste derrière les Belges tandis que les Allemands représentent la quatrième clientèle étrangère de la région.

Optimisme pour août

Les professionnels du tourisme des Hauts-de-France se montrent très optimistes pour ce mois d’août. Près de la moitié des hébergeurs estime qu’il sera meilleur qu’en 2021 avec des réservations davantage anticipées. Le niveau de réservations sur le mois d’août est jugé bon pour 76% des professionnels, un optimisme record.

*Enquête de conjoncture réalisée du 27 au 29 juillet 2022 auprès d’un échantillon représentatif de 500 professionnels sur la période d’activité du mois de juillet et du pont du 14 juillet.

Les chiffres clés du tourisme en Hauts-de-France

- 80 000 emplois touristiques, soit 4,2% de l'emploi total (chiffres Insee 2019).
- 6,2 milliards d'euros de consommation, soit 4% du PIB régional.
- Près de 13 millions de visiteurs recensés dans les sites de visite en 2021
- 10,5 millions de nuitées en 2021, meublés Gîtes de France compris.