Pôle entrepreneur

Thémis Banque, banquier des entreprises fragiles, passe la vitesse supérieure

Banquier des entreprises mises sous la protection du tribunal de commerce, Thémis Banque anticipe la prochaine vague de procédures collectives qui fera suite à la crise sanitaire. Son nouveau Pôle entrepreneur vise à faciliter l'ouverture de comptes à distance en moins de 24 heures.

Pierre Place, responsable du Pôle entrepreneur.
Pierre Place, responsable du Pôle entrepreneur.

Au cœur d'une crise économique sans précédent, Thémis Banque, ancienne filiale du LCL spécialisée sur le suivi des entreprises en procédure collective ou amiable, vient de lancer son Pôle entrepreneur.

« On arrive dans une période compliquée. Nous nous sommes dit qu'il fallait évoluer pour être encore plus réactifs et prendre en charge une volumétrie de dossiers qui risque d'augmenter dans les prochains mois », explique Pierre Place, responsable de ce pôle.

Avec son nouveau service réservé aux TPE/TPI inférieures à un million d'euros de chiffre d'affaires, Thémis Banque propose une ouverture de compte à distance en moins de 24 heures grâce à une signature électronique totalement sécurisée, développée en interne.

« Notre clientèle est particulière, avec des besoins spécifiques. Le but est d'éviter une rupture de la chaîne bancaire. C'est extrêmement important pour une entreprise qui bascule en procédure collective. Ne pas avoir de compte pendant deux semaines en début de procédure peut mettre en péril une société », continue Pierre Place.

Anticiper pour mieux accompagner

Si le dispositif est national, Thémis Banque a 16 délégués régionaux sur le terrain pour assurer une proximité avec les clients. À Lille, Céline Hochart est déléguée régionale de la région Nord et s'occupe actuellement de quelque 300 clients.

«Toute entreprise peut ouvrir un compte chez nous à partir du moment où elle est passée sous la protection du tribunal de commerce. L'entrepreneur se déplace dans nos bureaux, ou je me déplace dans ses locaux pour étudier le dossier, élaborer un accompagnement et définir le montant de la prise en charge du financement », détaille-t-elle. Cependant, une future augmentation du nombre d'ouvertures de compte est à prévoir suite à la crise de la Covid-19. Cette couverture du terrain au cas par cas sera de moins en gérable à l'avenir.

« L'objectif du Pôle entrepreneur est d'une part, de désengorger le travail des délégués régionaux en cas de vague; d'autre part, d'améliorer toujours plus notre offre à destination notamment des TPE/TPI », reprend Pierre Place.

Cibler les difficultés structurelles

Pour ce faire, le pôle est composé de quatre personnes aptes à traiter les nouveaux dossiers par entretien téléphonique. « Ensuite nous ouvrons le compte, et la gestion s'opère », illustre le responsable.

Le dispositif est accessible dès maintenant. Les équipes de Thémis Banque invitent dès à présent les chefs d'entreprise à prendre contact avec elles pour prendre conseil en cas de difficulté.

« En 2020, il y a une chute des procédures de 40%, donc il y a eu moins d'ouvertures de compte, nous le ressentons. Mais il faut anticiper : les aides de l'État cachent d'autres difficultés structurelles, et cela risque de donner une image faussée de la santé financière de leur entreprise aux dirigeants. Plus on nous consulte en amont, plus ce sera facile de rebondir. Il ne faut plus avoir peur du redressement judiciaire ou de la sauvegarde, c'est un acte de gestion comme un autre », conclut Pierre Place.