Habitat

Logement social : la Carsat et l'URH Hauts-de-France signent une convention de partenariat inédite

La Carsat Hauts-de-France et l’Union régionale pour l’habitat Hauts-de-France (URH) ont signé une convention de partenariat portant sur l’accompagnement des seniors et la prévention des risques professionnels dans le champ de l’habitat social. Une première en France.

La Carsat et l'URH Hauts-de-France ensemble aux côtés des bailleurs sociaux.
La Carsat et l'URH Hauts-de-France ensemble aux côtés des bailleurs sociaux.

Selon les prévisions de l’Insee, en 2050, un habitant sur trois en France métropolitaine sera âgé de 60 ans ou plus contre un sur cinq en 2005. Dans les Hauts-de-France, environ 34% du parc social est occupé par des locataires de 60 ans et plus, soit 138 000 logements.

L'URH des Hauts-de-France regroupe quant à lui 56 organismes, qui gèrent 580 000 logements locatifs sociaux, soit 21% des résidences principales. 35% des logements gérés se situant dans les 199 Quartiers de la politique de la ville (QVP) que comptent la région.

L’an passé, près de 9 000 000 euros de prêts et subventions ont été apportés pour rénover, améliorer et construire des lieux de vie dédiés aux seniors et à l’adaptation du parc social au vieillissement, dont 7 800 000 euros pour les bailleurs sociaux des Hauts-de-France.

L’objectif de cette convention est donc d’accompagner les bailleurs sociaux sur la question du vieillissement, pour favoriser le maintien à domicile des seniors. En 2019 déjà, l’Union sociale pour l’habitat (USH) et la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) s’étaient engagées dans le cadre d’une convention de partenariat national « visant à définir les modalités de coopération permettant de favoriser le développement de solutions d’habitat adaptées au vieillissement ».

Une convention déclinée en deux grands axes

Un travail commun initié la même année dans les Hauts-de-France, qui a abouti à la présente convention 2021-2022, déclinée en deux grands axes. Avec en premier lieu l’accompagnement au vieillissement des locataires du parc social et le maintien à domicile, les bailleurs sociaux étant déjà très mobilisés au service de cette population avec « la mise en place de dispositifs innovants permettant d’apporter des réponses pour lutter contre l’isolement et répondre aux difficultés de la vie quotidienne ».

La convention prévoit « l’animation d’une dynamique partenariale » sur cette thématique du vieillissement auprès des bailleurs sociaux de la région, pour améliorer la connaissance du parc et des besoins des locataires, des dispositifs de financement ou encore identifier et valoriser les bonnes pratiques.

Deuxième volet : la prévention des risques professionnels amiante et chute dans le BTP. Les bailleurs sociaux sont amenés, en leur qualité de maîtres d’ouvrage, à gérer de nombreux projets immobiliers. Cet engagement entre la Carsat et l’URH en amont des risques professionnels est « historique et unique en France, s’illustrant par la collaboration dans le cadre de la première campagne de prévention du risque amiante de 2017 à 2020 ».