Conjoncture

Le mécénat d'entreprise en hausse malgré la crise

Malgré un contexte économique peu favorable, le mécénat d'entreprise est en hausse d'après le baromètre de l'association Admical. Le budget alloué, tout comme le nombre de mécènes, sont en constante augmentation.

Les entreprises continuent de s'investir dans le mécénat malgré la crise. (c)AdobeStock
Les entreprises continuent de s'investir dans le mécénat malgré la crise. (c)AdobeStock

L'association Admical, dont la mission est de « donner envie et les moyens de faire du mécénat », présentait fin avril son baromètre régional sur le mécénat d'entreprise. Les chiffres, très favorables, sont issus de deux sources d'informations : les données en provenance de l'impôt sur les sociétés et une enquête Ifop basée sur des entretiens téléphoniques et dispositifs en ligne. « L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1 414 entreprises de plus de dix salariés et avec un chiffre d'affaires supérieur à 2 millions d'euros », précise Valentine Kleitz, assistante promotion du mécénat et développement régional chez Admical. « Ce qu'il en ressort, c'est que la hausse constatée ces dernières années se confirme. »

De plus en plus de mécènes

Admical estime ainsi que le taux d'entreprises mécènes en France est de 9%, pour un montant global compris entre 3 et 3,6 milliards d'euros. « En un an, 11 676 entreprises supplémentaires ont d'ailleurs été comptabilisées », poursuit Valentine Kleitz. En 2018, la Picardie comptait 3,7% d'entreprises mécènes, soit 1 380 contre 1 249 en 2017. « Entre 2010 et 2018, le nombre d'entreprises ayant déclaré des dons en Picardie a été multiplié par 3,4 », se félicite l'experte. Le montant des dons déclarés a lui aussi augmenté, passant de 11,7 à 12,1 millions d'euros en un an. Seule donnée en baisse d'après le baromètre d'Admical, le montant moyen des dons qui s'établit désormais à 8 803 euros, contre 9 406 euros auparavant.

De l'autre côté des Hauts-de-France, dans le Nord Pas-de-Calais, Admical a recensé 3 031 entreprises mécènes en 2018, contre 2 636 en 2017. Le montant global des dons a lui aussi augmenté dans ces deux départements, passant de 136,6 à 144,7 millions en 2018. Comme en Picardie, le seul chiffre en baisse est celui du montant moyen des dons. Alors qu'il était de 51 065 euros en 2017, il était de 47 744 un an plus tard.

Le social et la culture en priorité

Les TPE et PME sont majoritaires parmi les mécènes (64%), toujours selon les données d'Admical. « Toutefois le budget reste porté par les ETI et les grandes entreprises », indique Valentine Kleitz. Les dons médians sont en effet de 800 euros pour les TPE, 4 135 euros pour les PME, 42 668 euros pour les ETI et 849 907 euros pour les grandes entreprises.

Parmi les domaines cibles, le social (22%), la culture et le patrimoine (18%) , l'éducation (15%) et le sport (15%) arrivent en tête. « Avec la pandémie, la santé ainsi que la recherche pourraient être davantage portées », ajoute la jeune femme.

Quelle que soit leur taille, les entreprises privilégient à 80% les actions locales ou nationales. Les projets internationaux ne représentent que 11% du mécénat d'entreprise. Les principales motivations mises en avant dans l'enquête sont le souhait de contribuer à l'intérêt général (89%), d'exprimer les valeurs de l'entreprise (86%) et de soutenir l'innovation sociale (81%).

À lire aussi : https://www.picardiegazette.fr...