Logement social

L'URH fixe ses priorités

Le 16 décembre dernier se tenait l’Assemblée générale de l’Union régionale pour l’habitat Hauts-de-France. L’occasion pour l’URH, présidé par Jean-Louis Cottigny et la Région de fixer le cap d’un partenariat engagé de longue date et renforcé en 2019.

Plus d'un million de personnes sont logées dans le parc social de l'URH Hauts-de-France.(C)AdobeStock
Plus d'un million de personnes sont logées dans le parc social de l'URH Hauts-de-France.(C)AdobeStock


Trois enjeux ont été définis : la rénovation énergétique du parc de logement social, les actions sur l’aménagement des territoires portés par les bailleurs pour contribuer à la lutte contre les fractures urbaines et sociales en région, dans le cadre de la mise en œuvre du Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) et le développement des nouvelles filières économiques ainsi que le soutien à l’emploi local, induits par les investissements portés par les bailleurs.

Chantiers prioritaires

Si le logement social ne relève pas directement des compétences de la Région, son président Xavier Bertrand a appelé de ces vœux lors de cette AG « une véritable déconcentration ou décentralisation des politiques de l’État en matière de logement ». Plusieurs des compétences du Conseil régional peuvent permettre d’accompagner le logement social, comme le Feder – en soutien à la transition énergétique du parc de logement social – ou encore la garantie d’emprunt, qui pourra être accordée au cas par cas aux bailleurs sociaux en soutien d’opérations de rénovation énergétique.

Deux chantiers prioritaires ont été définis par l’URH et la Région pour ce début d’année : travailler de concert aux critères du prochain Programme opérationnel Feder (2021-2027 et de REACT-EU, « qui devraient répondre à la proposition des bailleurs en région de soutenir la rénovation de plus de 2 500 logements sociaux sur six ans » et établir les conditions de mise en œuvre opérationnelle du dispositif régional sur les garanties d’emprunt.

Xavier Bertrand a également proposé de renforcer le partenariat entre la Région, l’URH et les entreprises « pour adapter la filière de formation aux nouveaux enjeux de production et de rénovation », conscient que « chaque logement HLM construit produit plus de deux emplois locaux sur 15 mois », et que le secteur HLM dans les Hauts-de-France est en capacité de porter plus de 1,4 milliard d’investissements par an. Une ambition qui pourra se nourrir des travaux récemment engagés par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) en collaboration avec l’URH et le CERC (l’observatoire régional de la construction) qui ont permis de recenser 1 400 chantiers de rénovation énergétique à l’horizon 2022, soit environ 3,2 milliards d’investissements portés par les bailleurs de notre région.

L'URH en région* 

- 9 500 collaborateurs dans les organismes HLM.

- Près de 600 000 logements.

- 8 179 logements neufs financés.

- 1,4 million de personnes logées dans le parc social.

- 39% de logements individuels.

54 188 attributions réalisées.

1,2 million d'heures d'insertion portées par le mouvement HLM en région.

*Données 2019.