Livres

BD de la semaine

Les premières planches d'Elecboy.
Les premières planches d'Elecboy.

Yellow Cab

Yellow-cab.jpg

Depuis Taxi Driver, film désormais légendaire signé Martin Scorsese en 1976, notre imaginaire est imprégné des images de Robert de Niro scrutant New York depuis son taxi. C'est peut-être l'influence de ce chef-d'oeuvre qui a guidé en partie le désir de Benoit Cohen qui, après avoir réalisé des films et des séries pendant 20 ans, déménage en 2014 à New York et décide de devenir chauffeur de taxi pour les besoins de l’écriture d’un scénario, espérant retrouver l’inspiration en se nourrissant des riches contrastes de la mégalopole. Dans une école du Queens, il apprend les ficelles du métier, fait la rencontre de ses futurs collègues, migrants de tous pays à la recherche du "rêve américain". Au volant de l’emblématique taxi jaune, il arpente les rues de Big Apple, dialoguant avec des milliers de passagers, source de multiples histoires. Abandonnant son projet de film, son expérience se transforme finalement en un récit traversé de souvenirs personnels, de références cinématographiques et de réflexions sur le processus créatif. Grâce au talent de Chabouté, cette aventure sensible, profondément humaine, est devenue un album au graphisme époustouflant qui rend un vibrant hommage à la plus mythique des cités américaines.

Vents d'Ouest.


Elecboy

Elecboy.jpg

Ce premier tome d'une nouvelle saga de science-fiction nous transporte en 2122, quelque part en Amérique du Nord. Sur une terre aride et brûlée par le soleil, l'ancien monde civilisé a laissé place au chaos, à la pauvreté et à la violence. Dans un décor de western, au milieu de baraquements de fortune mêlés à des panneaux solaires modernes, les membres d'une communauté autonome survivent tant bien que mal. La quête de l'eau est une préoccupation de tous les instants, à l'instar du sidérant Mad Max : Fury Road. Dans cet univers post-apocalyptique, le jeune Joshua est amoureux de Margot, la soeur de Sylvio, un adolescent brutal qui prend plaisir à le frapper. Sylvio appartient au clan des hauteurs, qui affirme son pouvoir en faisant régner la peur sur les autres habitants. Un jour, alors que le père de Joshua et son équipe travaillent sur le réseau d'approvisionnement en eau, des créatures éthérées surgies de nulle part s'en prennent à eux... Écrite et dessinée de main de maître par Jaouen Salaün, cette BD conjugue avec finesse un trait réaliste et un imaginaire teinté d'onirisme. Un volet inaugural abouti d'une série prometteuse.

Elecboy. Naissance (Dargaud).

Möbius

Moebius.jpeg

Cette BD futuriste repose sur un postulat de la théorie quantique selon lequel il existe une infinité de mondes. Le scénario de Jean-Pierre Pécau imagine ainsi que chacun passe dans un autre monde après sa mort. Mais si notre mémoire s'efface, certains êtres humains, les Voyageurs, se souviennent de leurs vies antérieures. C'est le cas de Berg qui, poursuivi par Lee, agent de l'Organisation Mont, est percuté par un camion. Quelques minutes plus tard, alors qu'ils sont déclarés morts, Lee et Berg se réveillent au milieu d'une scène de guerre, entourés de cadavres, au pied d'un char d'assaut qui porte le logo d'une armée inconnue... Magnifiée par le dessin d'Igor Kordey dont les personnages hauts en couleurs et les décors spectaculaires impressionnent, cette BD épouse les codes de l'univers de science-fiction en y insérant une intrigue policière où Berg sera contraint de traquer un autre Voyageur, tueur en série. Un premier volet parfaitement maîtrisé qui augure d'une passionnante série.

Delcourt.