En bref

André Flajolet réélu président du Comité de bassin Artois-Picardie

La séance d’installation des nouveaux membres du Comité de bassin Artois-Picardie (élus pour six ans) s’est déroulée en visioconférence le 29 janvier dernier. Le président André Flajolet a été reconduit dans ses fonctions, pour un 3e mandat à la tête du Comité de bassin.

André Flajolet réélu président du Comité de bassin Artois-Picardie
André Flajolet réélu président du Comité de bassin Artois-Picardie

Véritable parlement local de l’eau, cette instance de concertation et de décision dédiée à l’eau, la biodiversité et le milieu marin qui réunit les acteurs de l’eau publics et privés définit les grands axes de la politique de l’eau sur son bassin de compétences – le Nord-Pas-de-Calais, la Somme, le nord de l’Aisne et de l’Oise).

Dans un contexte économique et sanitaire inédit et au regard des récentes décisions afférentes à la lutte contre le changement climatique, le Comité de bassin Artois-Picardie se veut plus que jamais porteur d’une culture de la prévention et du savoir auprès de tous les publics. Une ambition qui nécessite la mise en œuvre de synergies nouvelles avec la Région, le Ceser, les institutionnels, les collectivités, les associations et le monde scolaire. 

« Le Comité de bassin a permis à de nombreuses entreprises industrielles, au monde agricole et agroalimentaire et aux collectivités de s’inscrire pleinement dans une économie de patrimoine et dans une dynamique écologique pour nos territoires », indique l’instance dans un communiqué. Pour rappel, le Comité de bassin est composé de quatre collèges* : les parlementaires et collectivités territoriales, les usagers non économiques, les usagers économiques et l’État et ses établissements publics.

*La nouvelle composition fait notamment suite à la loi de biodiversité de 2018, à celle sur l’accélération et la simplification de l’action publique de 2020 instaurant des règles de parité.