Conseils

PwC pour les Entrepreneurs devient PKF Arsilon

Le 1er juillet, l’acteur national du conseil aux dirigeants, anciennement désigné PwC pour les Entrepreneurs, a dévoilé son nouveau nom : PKF Arsilon. une nouvelle marque, hautement symbolique, qui s’accompagne d’une vision stratégique du métier renouvelée, porteuse d’importantes perspectives de croissance et de développement également pour les Hauts-de-France.

Lancement, à Saint-Quentin, de la nouvelle marque PKF Arsilon qui se positionne comme l’un des premiers acteurs nationaux du conseil aux entrepreneurs.
Lancement, à Saint-Quentin, de la nouvelle marque PKF Arsilon qui se positionne comme l’un des premiers acteurs nationaux du conseil aux entrepreneurs.

Ce 1er juillet, s'est conclu un processus de prise d’indépendance vis-à-vis de PwC France du cabinet PwC pour les Entrepreneurs, qui devient officiellement PKF Arsilon. Une mue identitaire qui s’inscrit dans la continuité de sa récente prise d’indépendance vis-à-vis de PwC France, annoncée le 28 juin dernier. 

"L’ensemble de nos métiers actuels et futurs ont vocation à se développer"

Arsilon, le nouveau nom, est le reflet de plusieurs composantes. Dans Arsilon, il y a d’abord "ar(tis)", terme qui s’applique à quiconque exerce son métier avec exigence et habileté. Il y aussi "(ep)silon", lettre du dieu-messager Hermès, qui préside à l’invention et aux transactions. Enfin résonne l’anglais "on", bouton marche ou levier déclencheur qui permet aux sociétés d’accélérer selon leurs propres modalités. En filigrane, ce qui s’exprime ici c'est la volonté d’activer la valeur collectivement, d’insuffler quelque chose de nouveau.

Soutenue par Crédit Mutuel Equity, en sa qualité d’investisseur en capital, l’organisation se positionne aujourd’hui comme l’un des premiers acteurs nationaux du conseil aux entrepreneurs, regroupant plus de 800 collaborateurs répartis dans 25 bureaux. Simultanément, la nouvelle entité Arsilon annonce rejoindre le réseau international de premier plan PKF, tout en bénéficiant d’une totale indépendance capitalistique et de fonctionnement. 

Tous les métiers actuels - expertise, audit, paie & social, juridique & fiscal, consolidation et les activités de conseil - sont le substrat de cette nouvelle page qui s’écrit. Non seulement sont conservées l’ensemble des équipes existantes mais s’intègreront aussi de nouvelles expertises. « Tout en gardant notre ADN de conseil à haute valeur ajoutée, l’ensemble de nos métiers actuels et futurs ont vocation à se développer », précise Laurent Gravier, président de PKF Arsilon.

Des perspectives de croissance importantes dans les Hauts-de-France

Après un début d’année très dense, les quatre bureaux de la région Nord, Amiens, Lille, Péronne et Saint-Quentin, vont dans les prochaines semaines voir leurs équipes se renforcer avec la cooptation de nouveaux associés. 

« Nous disposons d’un excellent maillage territorial avec une présence dans quatre villes des Hauts-de-France, au service des entrepreneurs du territoire. Avec près d’une centaine de collaborateurs, nous accompagnons et conseillons environ 2 000 dirigeants d'entreprises et d'associations de la région. Le récent déménagement du bureau de Lille et la prochaine cooptation de nouveaux Associés s’inscrivent pleinement dans cette dynamique de croissance que représente la naissance de PKF Arsilon », déclare David Guillemetz, associé PKF Arsilon à Amiens et responsable de la région Nord.

David Guillemetz, associé PKF Arsilon à Amiens et responsable de la région Nord.

Compétences et expertises techniques et sectorielles

Les experts PKF Arsilon sont en mesure d’accompagner toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité grâce à leur capacité d’écoute, leur savoir et leur hauteur de vue. Toutefois, il existe une relative spécialisation sur certains secteurs d’activité, comme ceux de l'immobilier, de l'hôtellerie-restauration, des technologies, ou du social pour ne citer que ces exemples. « Les experts de PKF Arsilon sont dotés, en effet, de compétences et d’expertises tant techniques que sectorielles, au service des besoins des dirigeants d’entreprise pour un conseil à haute valeur ajoutée. Les organisations, les dirigeants et les entrepreneurs sont suivis par nous dans le pilotage de toutes les étapes de leur structuration, leur développement et leur transformation, et ce quels que soient leurs problématiques », poursuit David Guillemetz.


Quelques chiffres

- 800 collaborateurs.

- 25 bureaux.

- 51 associés.

- CA 2020 : 66 millions d'euros.

Dans les Hauts-de-France

- 100 collaborateurs.

- 4 bureaux.

- CA : 8 millions d'euros.

- 2 000 dossiers.