Picardie la Gazette

Au parc du Griffon, 130 à 150 000 m² destinés à la logistique

L'ambition de P3 Logistics est de réaliser un parc à grande valeur ajoutée. (© P3 Logistics)

« C’est important parce que cette zone ne se situe pas à Paris. » Christophe Chauvard, directeur général France de P3 Logistics, ne cache pas l’intérêt qu’il a eu pour cette zone géographique qui cochait toutes les cases pour être un bon site logistique : « Il s’agit d’une alternative parfaite à l’A1, qui est saturée aujourd’hui, explique le cadre dirigeant. Nous sommes au nord de l’Île-de-France, sur la  nationale 2, proches de Paris. C’est un espace utilisé par la bretelle dérivative de l’A1 par les transporteurs. Il s’agit d’un emplacement stratégique, proche de la Belgique, de l’Allemagne, sans péage… »

« Nous avons des demandes locatives qui viennent du local comme de l’international »

En somme, une bonne alternative à l’A1, bien moins attractive à l’heure qu’il est, en raison de sa saturation. « Le marché recherche des emplacements à potentiel, où on peut s’exprimer mieux qu’ailleurs. » D’autre part, les salariés de la région connaissent bien la logistique, nul besoin donc de les former. Un argument de poids pour quiconque voudrait s’y implanter. Par ailleurs, la proximité d’enseigne de grande distribution non loin de la zone constitue là aussi un argument de poids.

Un parc à grande valeur ajoutée

L’ambition de P3 Logistics est de réaliser un parc à grande valeur ajoutée : « Nous essayons de nous orienter vers la logistique avec froid, spécialisée, avec du stockage spécifique, de la mécanisation… Le site répond à ces besoins. » P3 est en phase active de pré-commercialisation. Christophe Chauvard poursuit : « La taille du site fait que sur le nombre d’emplois, on est dans les ratios classiques des parcs logistiques (entre 250 et 400 emplois pour cette zone de 130 à 150 000 mètres carrés, ndlr). Le site permet d’exprimer un projet sur des bâtiments à plus grande taille. Si un acteur à grande valeur ajoutée se présente, qui fait beaucoup de préparations ou doit se préoccuper de la chaine de froid, voire à des besoins en automatisation, plus d’emplois seront créés. Qui dit valeur ajoutée dit personnel. Nous essayons donc de capter des acteurs avec un barycentre intéressant. »

Christophe Chauvard : « Le marché recherche des emplacements à potentiel, où on peut s’exprimer mieux qu’ailleurs ». © P3 Logistics

Un site qui suscite l’intérêt

« Nous avons des demandes locatives qui viennent du local comme de l’international. Nous sommes en discussion avec nos clients. Aujourd’hui, nous avons des demandes marquées, intéressées. La fiscalité y est attractive et la possibilité d’avoir un personnel qualifié est alléchante. » P3 Logistics propose des bâtiments clefs en main et sur-mesure, qui répondront aux normes d’écoresponsabilité. Reste à voir quel type de clients s’y implantera.

Exit mobile version