Communication

Baie de Somme : 2020, une saison estivale pas comme les autres

La saison touristique 2020 a démarré avec une certaine appréhension, tant au niveau des prestataires, que des touristes eux-mêmes. Pourtant, il semblerait qu’elle soit une des meilleures jamais enregistrées.

Terres et Merveilles, la nouvelle stratégie touristique de la baie de Somme.

La situation sanitaire particulière de ce début d’année 2020, laissait planer le doute sur le déroulement de la saison touristique. Il faut dire que le secteur du tourisme a été fortement impacté pendant la période de confinement. Cependant, la fermeture des frontières de certaines destinations et les recommandations du Gouvernement incitant les Français à limiter leurs déplacements et plus largement à rester en France plutôt que d’aller à l’étranger font que la saison touristique est exceptionnelle, notamment sur la côte picarde. Alors certes, la saison a démarré tardivement, après le 11 mai, avec plus de deux mois de décalage par rapport à une saison traditionnelle. Reste que rapidement, les structures d’hébergement ont affiché un taux de remplissage relativement important. « Les premiers week-ends du mois de juin ont été très bons, bien meilleurs qu’en 2019. Depuis le 20 juin, nous enregistrons une affluence exceptionnelle au sein de nos offices de tourisme », indique Peggy Delaby, directrice de l’office de tourisme intercommunal.

Peggy Delaby, directrice de l’office de tourisme intercommunal.

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes : en quelques semaines seulement, les hébergements ont affiché complet pour les mois de juillet et août et même pour une partie du mois de septembre. « Depuis plusieurs semaines, le téléphone n’arrête pas de sonner pour des demandes de logement pour un week-end, une semaine », poursuit-elle.
Les visiteurs sont pour la plupart des habitants de la région, qui découvrent ou redécouvrent la beauté du territoire… mais qui partent plus souvent pour une durée plus courte et moins loin que d’habitude. Une situation qui profite à l’économie touristique locale, due également à une météo particulièrement agréable.
Une chose est sûre, c’est reparti sur les chapeaux de roues et les salariés de l’office de tourisme doivent faire face à un afflux de visiteurs et cela « même si nous ne rattraperons pas les mois qui ont été perdus pendant le confinement, nous pouvons dire que la saison 2020 sera exceptionnelle », rajoute la directrice de l’office du tourisme.

Un vaste terrain de jeu

La loi NOTRe a redéfini les compétences des communes et des intercommunalités, au 1er janvier 2017, lorsqu’elles se sont regroupées pour donner naissance à la Communauté de communes Ponthieu Marquenterre, les Communautés de communes Authie-Maye, Nouvion et Ailly-le-Haut Clocher… la compétence de l’accueil et de la promotion du tourisme a été dévolue à l’EPCI. « Notre office de tourisme est le résultat de la fusion de sept offices de tourisme (Long, Pont-Rémy, Saint-Riquier, Crécy-en-Ponthieu, Rue, Quend-Plage et Le Crotoy). La commune de Fort-Mahon a quant à elle, conservé son propre office de Tourisme grâce à son statut de station touristique », résume Peggy Delaby.

Ponthieu-Marquenterre Baie de Somme est donc un regroupement de 71 communes qui s’étendent du Val de Somme à la Baie de Somme, en passant par la forêt de Crécy. « Notre terrain de jeu est vaste, il présente de nombreuses disparités, mais aussi des besoins très différents », continue la directrice. Dès lors, il a été décidé d’utiliser les forces des différents secteurs pour développer à la fin de l’année 2019, la marque Terres et Merveille et éditer trois guides (le guide pratique, celui de l’hébergement et enfin celui des évasions gourmandes et l’artisanat local).
« Avec la marque Terres et merveilles, nous promettons un dépaysement, une déconnexion et la découverte d’un territoire préservé et naturel », précise la directrice.
Pour résumer, le territoire dispose de tout ce qu’il faut pour que les gens déconnectent et puissent se ressourcer. C’est aujourd’hui dans la tendance de ce que recherchent les familles.

Terres et Merveilles, la nouvelle stratégie de communcation de la baie de Somme.

Digitalisation et réseautage*

Pour aller au bout de la démarche, l’office de tourisme s’est également doté d’un nouveau site Internet dédié (www.terresetmerveilles-baiedesomme.com) et a digitalisé son catalogue d’activités, la partie billetterie, « notre site Internet permet aussi de réserver un hébergement, de préparer la visite du territoire et de découvrir ses trésors cachés ». Le succès de ces nouveaux outils ne s’est pas fait attendre.
Enfin, depuis le début du mois de juin, l’office de tourisme a fait le choix de créer un réseau de prestataires. Peggy Delaby évoque les tenants et les aboutissants de ce réseau. « L’idée est de recréer du lien, de renforcer les relations tout en étant à l’écoute des envies et des besoins des uns et des autres, avec comme objectif final de toujours améliorer l’offre et la qualité des services proposés aux touristes. Nous souhaitons aussi créer un réseau des ambassadeurs des Terres et Merveilles ». La première rencontre s’est déroulée fin juin, avec huit prestataires, d’autres doivent être organisées dans les semaines à venir.