En bref

Une aide exceptionnelle pour les centres équestres

Les centres équestres et les poneys clubs de la région recevant du public connaissent des difficultés en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19 leur interdisant d’accueillir du public.

(c)Adobestock

Un dispositif de subvention a été mis en place par le Gouvernement depuis le 25 juin, pour ces structures. Les exploitants de ces activités doivent en faire la demande avant le 24 juillet 2020. L’aide prend la forme d’une subvention forfaitaire d’un maximum de 120 euros/ équidé dans la limite des 30 premiers animaux.

Les équidés concernés doivent être utilisés exclusivement pour l’exercice d’une activité d’animation, d’enseignement ou d’encadrement ouverte au public. Les équidés confiés en pension contre rémunération ainsi que ceux dédiés à l’élevage sont exclus du dispositif. Pour bénéficier de la subvention, les établissements doivent réunir certaines conditions, à savoir : exercer une activité d’animation, d’enseignement ou d’encadrement de l’équitation ouverte au public, être propriétaire ou détenteur d’équidés et en assurer la charge exclusive pour l’exercice de cette activité, avoir débuté cette activité avant le 16 mars 2020, ne pas avoir déposé de déclaration de cessation de paiement au 16 mars 2020 et ne pas être, au 31 décembre 2019, qualifié d’entreprise en difficulté au sens de l’article 2 du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission du 17 juin 2014. La demande se fait en ligne sur le site de l’IFCE.