Entreprises

Protection maximale chez Veolia Amiens

Veolia a adapté son centre de tri amiénois, qui trie et valorise les emballages et papiers de 60% des Samariens, pour protéger ses salariés et permettre la reprise totale de son activité.

Depuis le début de la crise sanitaire, Veolia a instauré des plans de continuité des activités de gestion des déchets visant à assurer la collecte de déchets et maintenir les installations de traitement. « (…) La qualité du tri repose sur le travail manuel d’opérateurs qui, en bout de ligne, contrôlent les flux tirés par les machines pour retirer les indésirables. En raison de la présence importante de mouchoirs souillés, de gants et de masques usagés mis dans les collectes de recyclables, la reprise d’activité à plein régime du site a nécessité des aménagements pour répondre à notre priorité absolue : la protection et la sécurité des collaborateurs », a expliqué dans un communiqué le directeur Veolia Flandres Artois Picardie Guillaume Cossez. Le processus de tri a donc été adapté, afin de filtrer au maximum les masques, mouchoirs et gants en amont du tri manuel. Veolia a dû paramétrer de façon spécifique certains équipements de tri et modifier le processus de tri des déchets papier/ carton, dans une installation industrielle fonctionnant 16 heures par jour  et cinq à six jours sur sept,  et traitant 22 000 tonnes de déchets par an.

Mesures de protection

Veolia a fourni à ses salariés les équipements de protection d’hygiène nécessaires et installé une barrière de plastique transparent dans la cabine de tri manuel. Les trieurs sont également équipés d’une combinaison intégrale, de gants jetés après usage, d’un masque et d’une visière. Parmi les autres mesures prises : les vestiaires sont utilisés à tour de rôle et une salle supplémentaire a été mise à disposition des salariés pendant leur pause, afin que la distanciation sociale puisse être respectée. « Nous demandons aux habitants d’être solidaires, responsables et respectueux de nos équipes (…) : gants, masques, lingettes et mouchoirs souillés ne doivent en aucun cas être mis dans le sac ou le bac jaune. Il faut les mettre dans un sac fermé, les stocker à l’abri pendant 24 heures s’il y a un risque de contamination virale, puis les mettre dans le sac d’ordures ménagères », a rappelé Philippe Herdhebault, responsable de l’activité tri pour Veolia Flandres Artois Picardie Nord-Ouest.