Métallerie

Métallerie 2000, la construction métallique sur mesure

L’activité de l’entreprise a deux secteurs d’activité : la métallerie pure et le bâtiment. Elle réalise également les plans de tous les ouvrages fabriqués sur-mesure.

Sébastien Caillau, devant des profilés de grande longueur.

Installée dans la zone industrielle de Moreuil, Métallerie 2000 a été créée en 1998 par Jean Claude Lecomte qui a pris sa retraite et Sébastien Caillau l’a rachetée en mai 2019. Ce dernier vient du métier de l’industrie automobile, il a été consultant dans différents secteurs industriels, son dernier poste étant directeur industriel d’un site de sous-traitance fabriquant des composants pour l’industrie du luxe. Son expérience lui a permis d’avoir une vision large de l’industrie. L’activité de l’entreprise a deux secteurs d’activité : la métallerie pure et le bâtiment. La première est tournée vers la fabrication de charpentes métalliques sur-mesure et de profilés de petites sections pour la construction d’escaliers, portes, garde-corps, planchers industriels à destination des gros sites industriels agro-alimentaires et chimiques de la région Hauts-de-France, classés (seuil haut) Seveso.

La réhabilitation

Sébastien Caillau explicite : « Un bâtiment change d’activité, ce qui est le cas actuellement du cinéma le Gaumont sur les Champs-Élysées à Paris, qui va devenir une galerie commerciale. Nous nous chargeons des plans et de la transformation. Nous reconstruisons des bâtiments à la suite d’un sinistre. Nous faisons des extensions complexes, afin de permettre par exemple de faire rentrer de grosses machines dans un bâtiment souvent ancien, en nous adaptant aux contraintes du site. Nous avons au sein de l’entreprise un bureau d’études. Les conditions climatiques entrent également en jeu. » Les clients sont basés dans les Hauts-de-France, en Île-de-France et en Normandie. L’entreprise emploie 22 salariés, dont les personnels d’atelier et de chantier sont des chaudronniers, des soudeurs, des serruriers métalliers. Les nouvelles recrues sont formées sur place aux différents métiers.

Un soudeur.

L’entreprise a déjà un carnet d’adresses conséquent, mais elle veut conquérir de nouveaux marchés dans d’autres régions. Elle veut aussi remettre à niveau les outils informatiques du bureau d’études. Le souhait le plus cher pour Sébastien Caillau est de « réintégrer un des salariés, victime d’un accident sportif, qui ne pourra pas retourner travailler à l’atelier en lui faisant suivre une formation de six mois afin qu’il puisse rejoindre le bureau d’études. » Métallerie 2000 a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros.

Reportage réalisé avant confinement.