Restauration

De l’île d’Yeu à la base nautique de La Frette : une belle aventure !

Florent Barbotin a ouvert son restaurant Le Port de la Meule à la base nautique de la Frette à Tergnier. Issu d’une famille de marins, il ne travaille que le poisson frais et prône le circuit court. Le restaurateur projette de produire également ses légumes en aménageant un potager sur le site du restaurant.

Les produits de la mer arrivent directement de l'Ile d'Yeu.

.

Florent Barbotin est issu d’une famille de marins. C’est inscrit sur les murs du restaurant.

Florent Barbotin menait son projet d’ouvrir un restaurant spécialisé dans le poisson en région parisienne, et c’est finalement à Tergnier, sur le site de la base nautique de La Frette que ce passionné a ouvert Le port de la Meule : « J’avais en projet la création d’un restaurant avec une salle de dégustation, j’étais pour m’installer sur Paris, le destin en a décidé autrement », confie tout sourire le patron du nouvel établissement ternois. Cet ancrage à Tergnier, le restaurateur le doit à Marianne Luisetti, récemment recrutée par la municipalité de Tergnier au poste de manager de centre-ville et qui, auparavant, officiait en région parisienne : « Quand j’ai vu le potentiel du site de La Frette, allié à la qualité de vie du territoire, je me suis dit que pour Florent Barbotin, c’était super. Il devait ouvrir son restaurant en région parisienne, je lui ai parlé de Tergnier, il a choisi. »

Quatre saisons, quatre cartes

De son côté, le nouvel arrivant s’est très vite adapté au climat local de La Frette. « Les clients me posent la question de savoir ce que je suis venu faire ici », s’amuse à raconter Florent Barbotin : « Quand Mme Luisetti a quitté son poste en région parisienne, elle m’avait dit « on va se revoir » ! Elle m’a recontacté pour me parler de La Frette, j’ai visité et tout s’est enclenché très vite. Le dossier a été bouclé en quatre mois. » L’ouverture prévue pour la fin d’année 2019 a pris un peu du retard et c’est finalement le jour de la Saint-Valentin que le restaurateur accueille les premiers clients: « Nous devions initialement ouvrir en décembre 2019. Grâce à l’association locale des commerçants et à sa présidente Gladys Badin, j’ai pu faire découvrir mes produits lors du marché de Noël de Tergnier. Je dis « mes » produits, ce sont ceux des producteurs de l’île d’Yeu, je représente le caillou. Je travaille le poisson frais, j’ai un arrivage chaque jour, grâce à un ami d’enfance, mareyeur sur place. Je suis moi-même issu d’une famille de marins, j’ai traversé la moitié de la France pour venir ici. J’en suis satisfait et je ne regrette rien. » Le restaurateur entend bien poursuivre le développement de son activité : « Quatre saisons, quatre cartes, du poisson de saison comme les légumes… nous allons mettre en place le potager du restaurant sur la parcelle voisine, le circuit court c’est l’avenir. » 

Les clients sont dans l’ambiance port de pêche !