En bref

Une plate-forme régionale d’entraide pour la reprise économique

L’État, la Région Hauts-de-France et la Chambre de commerce et d’industrie Hauts-de-France ont mis en ligne une plate-forme pour relancer l’activité économique des entreprises de la région.

©Adobestock.

L’État, la Région Hauts-de-France et la Chambre de commerce et d’industrie Hauts-de-France ont mis en ligne une plate-forme pour relancer l’activité économique des entreprises de la région.

Cette dernière a été créée après l’allocution du Président de la République du 13 avril : l’État, à partir du 11 mai et en lien avec ses partenaires, notamment les collectivités territoriales, devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public. Pour les professions les plus exposées et pour certaines activités, son usage pourra devenir systématique.

« Dans un contexte où la commande publique et privée sera amenée à se structurer et à s’amplifier de jour en jour, la solidarité et la complémentarité des entreprises de notre territoire sont un atout incontournable pour nous permettre de réagir avec agilité et résilience à l’incertitude que pose la crise sanitaire du Covid-19. L’objectif est clair : être en mesure d’assurer l’autosuffisance de notre région en termes capacitaires, et, au-delà, contribuer à l’effort national en la matière », annonce la préfecture des Hauts-de-France.

Cette plate-forme d’entraide est donc dédiée à cette reprise grâce à la production locale de masques et de gel hydroalcoolique. Elle met en relation les entreprises qui recherchent un sous-traitant, des compétences, une prestation de logistique, du matériel, des équipements, un fournisseur de matières premières ou un assembleur de masques avec des autres entreprises qui soient à même de proposer des services ou des produits pour répondre aux besoins exprimés.

Concrètement, une entreprise poste une demande ou une offre en lien avec la sortie de crise (équipements de protection/ sous-traitance/ recherche de partenaires). L’annonce est postée et un suivi est assurée par la plate-forme. Cette plate-forme comporte déjà plus de 50 offres.

« Rapide, gratuite, solidaire et engagée : grâce à cette bourse à l’entraide, les entreprises fabricantes peuvent se mettre en relation les unes avec les autres pour sécuriser la chaîne de valeur, depuis la fourniture de matières premières, la fabrication jusqu’à la distribution/logistique de la vente d’équipements finis. À terme, l’État, les collectivités, les entreprises, la grande distribution et les fédérations professionnelles pourront ainsi identifier les têtes de réseau sûres et fiables de notre région, auprès desquelles se fournir en équipements divers », note la préfecture régionale.