Résultats 2019 de la Caisse d'Epargne Hauts de France

L’ancrage territorial comme principale stratégie

Tant sur le marché des particuliers que des entreprises, la Caisse d’Epargne Hauts de France affiche une année 2019 « dynamique », avec des résultats financiers « solides » et réinvestis sur le territoire. La banque coopérative poursuit son développement et mise sur un ancrage local.

Des agences repensées, sur des modes collaboratifs.
Des agences repensées, sur des modes collaboratifs.

Forte d’un réseau de 300 agences maillant le territoire et de onze centres d’affaires dédiés aux entreprises et aux nouveaux segments de marché, la Caisse d’Épargne Hauts de France (CEHDF) a contribué à hauteur de 6,1 milliards d’euros (+8%) au financement des projets des familles (3 milliards d’euros, +16%) et des entreprises régionales (3,1 milliards d’euros). À fin 2019, plus de 4 000 nouveaux clients professionnels ont rejoint la banque, soulignant un marché des entreprises dynamique. « Ces résultats sont la preuve de la force et de l’efficacité de notre maillage territorial d’agences de proximité », explique Laurent Roubin, président du directoire de la CEHDF. Avec un produit net bancaire à 645 millions d’euros, un encours de crédit en hausse de 4,6% (23,6 milliards d’euros) et un encours de collecte à 38 milliards d’euros (+3,7%), la banque a accéléré son développement tout au long de l’année 2019.

Innover pour mieux croître

La CEHDF a donc développé une stratégie sur plusieurs axes, lui permettant de croître sur de nouveaux marchés tout en maintenant l’activité des marchés traditionnels, il s’agit notamment de l’accélération du développement en Belgique, cinq ans après la création de sa succursale à Bruxelles, en progression de 50% en collecte comme en crédits. Cette filiale, déjà bien positionnée sur les grandes entreprises et les foncières, va élargir ses activités à la promotion immobilière et à l’accompagnement des clients transfrontaliers. L’écosystème agricole et celui de la santé seront aussi renforcés.

« Nous nous inscrivons résolument dans une démarche de développement dans la durée », précise Laurent Roubin, président du directoire de la CEHDF.

Côté entreprises, la CEHDF a accompagné la croissance des entreprises et des grands projets pour un montant d’1 milliard d’euros et a lancé plusieurs dispositifs de financements de projets, notamment en capital investissement. En région, ce ne sont pas moins de neuf centres d’affaires territoriaux (Lille, Bruxelles, Amiens, Beauvais, Compiègne, Saint-Quentin, Lens-Arras, Dunkerque et Valenciennes) et deux centres d’affaires spécialisés en immobilier logement social et santé, qui assurent les relations pour la clientèle entreprises et institutionnels.

Une fondation qui monte en puissance

Un programme de 2,1 millions d’euros a été mis au profit d’actions de mécénat et des activités de la fondation, autour de quatre engagements : l’emploi, la solidarité et l’insertion économique (fonds de commerce, taxes et achats, micro-crédits, sport…), la culture, le logement social, le sport et le bien-être. En 2019, la Fondation a ainsi octroyé près de 240 000 euros de dotations à 24 projets lauréats de son appel à projets destiné à améliorer la santé et le bien-être des habitants des Hauts-de-France.


Quelques chiffres

  • 1,1 million de clients particuliers actifs.
  • 40 000 clients professionnels.
  • 400 000 sociétaires.
  • +de 300 agences.
  • 3 000 collaborateurs, 130 alternants.
  • 180 embauches en 2019.

Renforcement de la croissance d’entreprises

Le 11 mars dernier, le groupe immobilier parisien Novaxia a annoncé avoir souscrit une ligne de crédit de 20 millions d’euros auprès d’un pool bancaire mené par la CEHDF pour renforcer son leadership dans la transformation urbaine. La SOCFIM, la Caisse d’Épargne Normandie et la Banque Palatine participent à cette opération aux côtés de la banque régionale qui a syndiqué et assuré par une prise ferme à 100% un crédit syndiqué de 20 millions d’euros. Novaxia Développement s’est notamment illustré dans la transformation de l’ancien Hôtel du département des Hauts-de-Seine ou encore celui de l’Hôtel Dieu.