Agriculture

Pourquoi pas du gazon naturel en rouleau dans son jardin ?

« Les gazons de Hauts-de-France » fournissent pépiniéristes et particuliers en gazon naturel en rouleau. Une diversification pour William Limpens, installé dans l’exploitation agricole familiale de Maucourt près de Rosières, en plein cœur du Santerre.

William Limpens exploite 20 hectares de gazon.
Chez les Limpens, l’agriculture est une affaire de famille. Si Franck exploite avec  sa maman  pommes de terre, céréales, légumes et betteraves, William – le frère de 29 ans –  après avoir obtenu un BTS agricole et une licence commerciale, a souhaité revenir sur l’exploitation familiale avec un projet bien précis de diversification : la pousse de gazon naturel. Voilà maintenant cinq ans, le jeune chef d’entreprise s’est lancé dans le gazon en rouleau, « Les gazons des Hauts-de-France », en partenariat avec « Les gazons de Fontainebleau. « Une diversification qui permet de relever la conjoncture économique actuelle. L’objectif étant à moyen terme de doubler la surface pour que cela soit plus rentable, explique William qui travaille le gazon sur une surface de 24 hectares sur les 220 hectares que cultive la famille. Nous travaillons sur un marché de niche qui a du mal à se développer en France. Cela fait plus de 30 ans que cela existe en Hollande et en Angleterre. Pour eux, c’est très courant d’acheter du gazon en rouleau. »
Un gros investissement pour cette diversification 
Pour se lancer dans ce marché très particulier, William a investi près de 300 000 euros dans du matériel très spécifique : tondeuse, déplaqueuse, semoir, rouleaux, petit pulvérisateur, pompe d’irrigation.
Durant les premières années, pour se faire connaître, « Les gazons de Hauts-de-France » ont exposé sur les différents salons de plein air et jardins. « Ce moyen de communication était un investissement financier trop important sans pour autant avoir un retour de clients. Les contrats n’étaient pas au rendez-vous et ces deux années de communication n’ont pas remboursé nos frais. Maintenant nous travaillons surtout par le bouche à oreilles. Nos clients sont principalement des paysagistes mais également des particuliers. Le produit commence à se démocratiser », constate le professionnel.
De nombreux atouts
Le gazon est semé dans une terre limoneuse qui  assure une compatibilité parfaite avec la majorité des terrains à plaquer. Les atouts de ce gazon régional permettent de réussir des  chantiers dans les meilleures conditions. Le gros avantage de la pose du gazon naturel en  rouleau est que le client peut avoir du gazon de qualité et de belle densité en quelques heures, durant toute l’année, avec une limite de pousse de mauvaises herbes. « Pour obtenir le gazon, il faut compter une année. On prépare le terrain, on sème et après quatre à huit semaines de pousse a lieu le premier désherbage avec un sélectif gazon. Vient ensuite la tonte trois à quatre fois par semaine avec une tondeuse de sept mètres de large. Lorsque la rouleau de gazon part chez le client, la pose doit être faite dans les 48 heures. La période de pose idéale : au printemps ou à l’automne, afin de lui permettre de bien s’enraciner durant tout l’hiver, et d’être parfaitement intégré au printemps », explique William Limpens.