Formation

Sup’ de com forme les communicants de demain

Seule école du territoire proposant des enseignements dans le secteur de la communication, Sup’ de Com a pour objectif de former des communicants à 360° qui pourront accompagner les entreprises dans leurs multiples besoins.

« L’apprentissage par la pratique est privilégié par l’école ».

Créée il y 35 ans, l’École supérieure de communication Sup’ de com, qui propose quatre cycles de formation, compte aujourd’hui 1 700 étudiants répartis sur dix campus à travers la France. À Amiens, où elle s’est installée en 2012, la structure propose un Bachelor « Responsable de communication » et un mastère professionnel « Manager de la communication ». Outre les enseignements classiques, l’établissement s’est fixé comme objectif d’aider ses 80 élèves à affirmer leur patte créative mais aussi à élargir leur horizon. Une ouverture d’esprit qui se matérialise notamment par des échanges avec des universités étrangères.

Des métiers pluriels

« Beaucoup de nos étudiants, lorsqu’ils arrivent, ont une appétence pour la création et l’événementiel. Notre premier objectif est d’ouvrir leur horizon en leur faisant découvrir tous les métiers de la communication », explique Jennifer Leroy, directrice du campus amiénois qui insiste sur le dynamisme du secteur et son évolution permanente. Dans un premier temps, les élèves reçoivent un enseignement global pour devenir des « communicants à 360° ». Chacun peut ensuite donner une « couleur » particulière à son cursus grâce aux options proposées telles que « Création et digital design », « Gestion de projets événementiels » ou encore « Communication digitale et social media ». Pour assurer ces apprentissages, l’établissement s’appuie sur des intervenants issus du monde professionnel qui présentent des expériences variées. « Cela permet d’être en prise directe avec la réalité », souligne Jennifer Leroy. En outre, Sup’ de Com bénéficie des recherches d’un département ingénierie interne qui réfléchit à l’avenir de la filière. « Le monde de la communication connaît une grande évolution, notamment avec l’arrivée du numérique. Cet outil nous offre la possibilité d’enrichir nos cursus mais aussi de penser les métiers de demain », poursuit-elle.

« Nous sommes la seule école de communication du territoire, le lien avec les entreprises du territoire est primordial »

Interpeller les entreprises

Chaque année Sup’ de com réalise une enquête baptisée « Baromètre des métiers » afin de mieux répondre aux besoins des employeurs. Une adéquation entre la formation et les entreprises qui prend racine très tôt grâce à des cursus en alternance et de longues périodes de stage. « Nous sommes la seule école de communication du territoire, le lien avec les entreprises du territoire est primordial. Nous travaillons d’ailleurs avec des PME comme avec des groupes sur l’ensemble des Hauts-de-France », note Jennifer Leroy. Adepte de la méthode « learning by doing », l’établissement encourage ses élèves à multiplier les initiatives et à solliciter directement les sociétés locales. « Tout au long de l’année, nous développons beaucoup de projets, l’un d’entre eux consiste à créer de petites agences de communication. Les étudiants doivent trouver des annonceurs, travailler avec des entreprises et leur faire des préconisations », détaille la directrice du campus. Des expériences concrètes qui permettent d’approfondir leurs connaissances mais aussi d’interpeller les acteurs économiques.

Les étudiants de Sup’ de Com viennent des Hauts-de-France.