Accueil

Class’Affair, le sens du service

Agence d’hôtes et d’hôtesses basée à Reims depuis plus d’une décennie, Class’Affair s’est implantée à Amiens il y a sept ans. L’entreprise qui s’appuie sur le bouche à oreille assure de multiples prestations événementielles, allant de l’accueil, à l’animation en passant par le service.

Class’ Affair’ peut aussi assurer des animations de rue. ©DLP, Aletheia Press

Créée à Reims en 2007, l’agence Class’Affair s’est rapidement développée sur les régions Grand-Est et Hauts-de-France. « Concrètement, nous mettons à disposition des hôtes et hôtesses dans le cadre d’un événement. Nous assurons des prestations là où nous le demandent nos clients : nous pouvons aussi bien aller à Paris, à Lille ou même à Lyon », détaille Pauline Gluch, assistante manager événementiel. Depuis sept ans, l’entreprise s’est imposée dans le paysage amiénois en nouant des partenariats réguliers avec des entités comme Mégacité, Gueudet, le CIC ou encore Ajuste Sens.

Saisir le besoin

« Nous sommes sollicités par des agences ou directement par des entreprises qui organisent un événement : séminaire, salon, conférence, inauguration. De façon générale, nos interlocuteurs ont une idée très précise de ce qu’ils souhaitent, explique Véronique de Misouard, co-fondatrice de Class’Affair. Dans le cas contraire, grâce à notre expérience nous pouvons affiner ensemble le besoin. » Prise en charge de l’accueil, service lors de cocktails, animations de rue pour des opérations spéciales, l’entreprise mise sur la polyvalence. « Avant chaque événement nous faisons un brief complet à nos équipes : ils savent où ils vont et en quoi consiste la mission. Sur place, généralement, le client peut compléter les informations données en précisant ses attentes », poursuit-elle. Pour coller à l’image de l’événement, Class’Affair dispose à Amiens d’un dressing complet qu’il met à la disposition de ses collaborateurs.

Prestations multiples

« Nos hôtes et hôtesses sont bien souvent étudiants. Nous leur proposons des missions en fonction de leur profil et de leur disponibilité. Nous recrutons très régulièrement pour enrichir nos fichiers », résume Pauline Gluch. Si aucune qualification spécifique n’est requise, Class’Affair apporte une attention particulière au savoir-être de chacun. « Nous sommes à la recherche de candidats pêchus, motivés et surtout souriants, ajoute Véronique de Misouard. L’image de l’entreprise passe notamment par l’accueil réservé aux invités, nous nous devons donc d’être irréprochable. » Une exigence qui s’accompagne pour la dirigeante d’une réelle proximité avec les hôtes et hôtesses comme avec ses clients. « Nous accompagnons régulièrement nos équipes sur des missions, le contact avec le terrain est incontournable, cela permet aussi de mieux accompagner les entreprises qui nous sollicitent », note celle dont la structure bénéficie d’un solide bouche à oreille. « Notre meilleure récompense, c’est la satisfaction de nos clients et leur fidélité. Nous entretenons avec beaucoup d’entre eux des relations de longue durée », observe Pauline Gluch.

Les hôtes et hôtesses de Class’Affair sont reconnus pour leur professionnalisme.©Class’ Affair’