Jeunesse

Amiens s’engage pour la jeunesse

La mission Amiens For Youth, en charge de mettre en œuvre le programme dédié à la jeunesse dans le cadre d’Amiens, Capitale européenne de la jeunesse 2020, multiplie les actions aux quatre coins de la ville et au sein d’un tiers-lieu installé Mail Albert 1er.

Le tiers lieu d’Amiens for youth est gratuit et ouvert à tous

Depuis 2009, le Forum européen de la jeunesse décerne chaque année le titre de Capitale européenne de la jeunesse à une ville de l’Union. Amiens est la première citée française à recevoir ce titre. Celui-ci est l’occasion de mettre en avant un programme innovant en matière de politique jeunesse. À Amiens, hormis les 30 000 étudiants qui vivent dans la ville du Nord, les moins de 30 ans représentent 53% de la population. « Nous avons décidé de travailler sur quatre axes prioritaires : l’employabilité des jeunes, leur engagement, leur inclusion mais aussi la citoyenneté européenne. Si le titre de Capitale européenne ne dure qu’un an, nos actions s’inscrivent, elles, sur un temps long », explique Gwenaëlle Lia, directrice de la mission Amiens for Youth.

Lieu de travail

La mission est installée dans les anciens locaux de la Fédération française du bâtiment, aux portes du centre-ville. En plus d’une antenne du Centre régional d’informations jeunesses (Crij) et les bureaux de l’équipe d’Amiens for Youth, le bâtiment accueille un tiers-lieu gratuit et accessible à tous du lundi au vendredi. « C’est un lieu de travail doté d’un espace de co-working, de créativité et d’une zone de détente. Nous sommes encore dans une phase de test qui va nous permettre d’évaluer les besoins des jeunes Amiénois », poursuit Gwenaëlle Lia. L’endroit ambitionne d’être le point de rendez-vous des 16 à 30 ans. Ces derniers peuvent s’y rencontrer, échanger, faire émerger des idées ou travailler sur des projets. Des avocats, des associations ou encore des représentants du Centre communal d’action sociale y ont également accès pour assurer des permanences. « L’objectif est de faciliter l’accès à des informations fiables », souligne la directrice de la mission Amiens for Youth.

Employabilité des jeunes

Hors de cette adresse, la mission organise également une multitude d’événements comme des « coffee break » pour pratiquer l’anglais, des débats ou encore des stages de révisions. Cette année, une European start-up week-end ou des actions de tutorat sont également programmées. « Notre objectif est de mobiliser les jeunes et de leur apporter des outils concrets pour faciliter leur insertion dans le monde professionnel. Le dispositif Pass’ton permis par exemple va permettre d’accompagner une centaine de jeunes en 2020 », explique Yamina El Morabti en charge de l’axe « Employabilité des jeunes » au sein de la mission. Moyennant 60 heures de bénévolat, la ville propose une aide financière de 600 euros pour passer le permis, élément indispensable pour la mobilité mais aussi l’emploi. Un sujet particulièrement important, puisque 24% des jeunes sont touchés par le chômage…

A Amiens, 24% des jeunes sont au chômage.