Club Réso RH

Rassemblés pour une première autour de la RSE

Le club Réso RH saint-quentinois a organisé son évènement annuel autour de la question de « la RSE, levier de performance  » le 21 novembre 2019 dans les locaux de la CCI de l’Aisne. Au travers de témoignages, les organisateurs ont souhaité réaffirmer leur volonté de créer des synergies et des partenariats au-delà du Saint-Quentinois.

Les dirigeants d'entreprises ont répondu présent pour partager cette dynamique de travail engagée par le club Réso RH saint-quentinois.

« Nous sommes ravis d’être partenaires de ce premier séminaire du club Réso RH car nous sommes convaincus que le Saint-Quentinois est un territoire qui rassemble de nombreuses entreprises innovantes et engagées. Les mettre en lumière permet de contribuer au développement d’une économie plus responsable en Hauts-de-France », tels ont été les propos prononcés par Pauline Paquier, responsable du pôle Actions entreprise et innovation au sein de Réseau Alliances, lors de l’évènement organisé par le club Réso RH autour de la responsabilité sociale de l’entreprise.

« Nous espérons faire de cet évènement un marqueur pour le déploiement du club Réso RH saint-quentinois »

Le président du club Réso RH saint-quentinois, Jean-Michel Bertonnet, a tenu à rappeler à l’issue des échanges, que « les expérimentations menées deviennent des projets novateurs pour l’intérêt général du club et du territoire. Elles participent à la visibilité des offres RH des entreprises et au développement de l’attractivité du territoire ».

Relever le défi
Animateur de la première heure du club Réso RH Saint-Quentinois, Didier Colin, dirigeant de la société Sitéal, a accueilli les participants à cette première consacrée à la RSE : « L’idée de ce séminaire est née des réflexions menées par le club Réso RH saint-quentinois sur les questions de formation, de recrutement et d’intégration. Si l’objectif assumé des trois tables-rondes est de promouvoir les initiatives locales et la coopération inter-entreprises, l’ambition sous-jacente est aussi de prolonger la réflexion sur les enjeux liés à la Responsabilité sociétale des entreprises en mettant en lumière l’engagement citoyen et volontaire des organisations du territoire ». Et ce dernier de lancer : « Nous espérons faire de cet évènement un marqueur pour le déploiement du club Réso RH saint-quentinois offrant de nouvelles perspectives, et d’en constituer le catalyseur de nouvelles ambitions autour de RSE ». Experte en stratégies de développement durable, fondatrice et directrice de l’Agence Utopies, Élisabeth Laville avait accepté d’être le grand témoin de ce séminaire et d’intervenir sur la thématique « Révolution du business for good, et ses bienfaits pour la marque employeur ».

Encadré : 

Témoignages tables-rondes. Pour eux, la RSE c’est : 

  • Qualité de vie au travail
    Sébastien Jonneaux, responsable QHSE chez Delot : « Une stratégie de développement qui prend en compte les enjeux sociétaux et environnementaux dans nos activités. Elle nous permet d’améliorer le bien-être en interne et de renforcer notre capacité d’anticipation et d’action responsable ».
    Muriel Cevaer, responsable RH chez MBK : « Redonner du sens au travail des salariés et leur permettre d’adhérer aux valeurs de l’entreprise ».
    Mathias Berlière, adjoint de direction des RH chez L’Oréal : « L’éveil des consciences en entreprise ».
    Matthieu Gressier, directeur général des services à l’Agglo du Saint-Quentinois : « Une ambition affichée pour que chacun prenne conscience, à tous les niveaux de la collectivité, des impacts de son activité et de ses décisions ».
  • Recrutement et diversité 
    Thibaut Bacquet, responsable QHSE Transports Houtch : « Garantir une activité performante et compétitive tout en respectant l’environnement et en conservant la santé et le bien-être de nos salariés ».
    Virginie Legrand, responsable RH chez Alkor : « Une stratégie de développement durable de son capital humain, un outil de leviers pour améliorer les actions, la cohésion sociale et l’écoute de ses collaborateurs ».
    Rachel Pires, adjointe DRH chez l’Oréal : « L’interaction des différents acteurs de mon environnement dans les différentes activités opérationnelles, au service des préoccupations sociales et environnementales ».
    Marc Hell, chef d’entreprise Actemium : « À travers nos valeurs, donner envie aux collaborateurs d’avancer ensemble, avec plaisir, pour atteindre une performance globale durable ».
  • Gouvernance et entreprise de demain 

Anaïs Lehembre, directrice générale entreprise CVP (Creative vision of packaging) : « La RSE concerne l’ensemble de nos parties prenantes et contribue au développement durable et au bien-être de nos collaborateurs par des actions éthiques, responsables et transparentes ».
Gonzalo Cruz, dirigeant de La Franco-Argentine : « La RSE permet à l’entreprise de développer ses activités avec une éthique à 360°, de fédérer ses parties prenantes et en premier lieu ses collaborateurs, de donner du sens au quotidien de chacun ».
Emmanuel Daumy, dirigeant de la biscuiterie Dutoit : « C’est une responsabilité quotidienne, c’est un état d’esprit qui doit faire partie de la vision de l’entreprise ».

Les dirigeants d’entreprises ont répondu présent pour partager cette dynamique de travail engagée par le club Réso RH saint-quentinois.