Enseignement

Le lycée qui colle à l’emploi

Le Vimeu est pourvoyeur d’emplois spécialisés. Le lycée du Vimeu de Friville-Escarbotin forme à une partie de ces métiers. Les employeurs contactent les responsables régulièrement.

Lycée pro friville
Renard Larger, le proviseur et Fabrice Jore, le directeur délégué aux formations.

Après une baisse, les effectifs du lycée professionnel du Vimeu sont en hausse. Plus de 500 élèves le fréquentent. « Je pense que c’est le résultat du travail mené par l’équipe pédagogique autour de différents projets comme la semaine de découverte et d’intégration, souligne Renaud Larger, le proviseur, c’est une orientation choisie souvent par défaut, presque vécue comme une punition. Au final, les élèves se rendent compte que c’est valorisant, qu’il y a des débouchés car le bassin du Vimeu cherche de la main d’oeuvre. Gérard Delabie [ndlr : PDG de l’entreprise Delabie, leader européen en robinetterie] fait partie depuis longtemps de notre conseil d’administration. Le Printemps de l’industrie aussi permet aux élèves de se confronter à la réalité. »

Services, tertiaire et industrie

Le lycée dispense des formations du CAP au BEP en passant par le Bac pro dans trois voies : les services, le tertiaire et l’industrie. Le Bac pro accompagnement / soins et services à la personne est très demandé : « Nous refusons du monde, confie le proviseur, au départ, les jeunes entrent avec l’idée de travailler avec la petite enfance mais après des stages en Ephad ou en maisons de retraite leurs points de vue changent complètement ».

« Nous sommes démarchés régulièrement par des entreprises locales dont la main d’oeuvre est vieillissante »

Autres formations en tertiaire disponibles : les CAP employé de commerce multi-spécialité ainsi qu’agent technique en milieu familial et collectif, puis le Bac pro commerce et enfin le Bac pro accueil relation clients et usagers et gestion administration (qui disparaît). 

En industrie, le Bac pro micro-technique accueille 15 élèves. Ils seront capables d’usiner des petites pièces et d’intégrer une partie électronique : « Ils sont très demandés en local. Nous sommes démarchés régulièrement par des entreprises locales dont la main d’oeuvre est vieillissante », ajoute t-il. Le Bac pro maintenance des équipements industriels compte aussi 15 élèves : « Nous n’avons pas assez de noms à donner aux entreprises. Même celles de l’industrie verrière nous appellent ». 

Simulateur de soudure

Le lycée du Vimeu est le seul de l’académie à posséder un simulateur de soudure. Une aubaine pour les CAP serrurerie / métallerie : « Nous recevons même des offres d’emploi de la ville de Paris », informent le proviseur et Fabrice Jore, directeur délégué aux formations. Le Bac pro sciences et technologie de l’industrie et du développement durable rassemble quatre spécialités : architecture et construction, système d’information et numérique, énergie et environnement, innovation technologique et éco-conception. Le BTS conception et industrialisation en micro technique, menant notamment à des métiers dans les bureaux d’études ou des méthodes, est le seul de l’académie. 

À la rentrée, une très attendue formation décolletage sera proposée. La promotion sera de 15 élèves. Le parc de machines de lycée Boucher-de-Perthes à Abbeville sera transféré.