Nouveau président pour l’ancre

Mohammed Benlahsen, le président de l’Université de Picardie Jules-Verne, a été nommé président de l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (Ancre). Il a été sélectionné par le comité de coordination des quatre membres fondateurs de la structure (CEA, CNRS, CPU et IFP Énergies nouvelles). Titulaire d’un doctorat ès Sciences de l’université de […]

Mohammed Benlahsen, le président de l’Université de Picardie Jules-Verne, a été nommé président de l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (Ancre). Il a été sélectionné par le comité de coordination des quatre membres fondateurs de la structure (CEA, CNRS, CPU et IFP Énergies nouvelles). Titulaire d’un doctorat ès Sciences de l’université de Poitiers, le nouveau responsable succède à François Jacq, l’administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Il est membre du Laboratoire de physique de la matière condensée (LPMC), de comité d’évaluation nationale (CNU 28e section, AERES, HCERES…) mais aussi des sociétés savantes. L’Ancre, créée en juillet 2009, regroupe 19 organismes de recherche et conférences d’établissements d’enseignement supérieur.