Rouen : Une deuxième édition des visites de la cathédrale à la bougie

L’office de tourisme de Rouen a récemment lancé la deuxième édition des visites de la cathédrale à la bougie sous le thème « Et si les objets pouvaient parler ? ». La présente édition a eu lieu lieu le vendredi 15 novembre 2019 à 18 h 30 et 20 h et le samedi 16 novembre 2019 à 20 […]

L’office de tourisme de Rouen a récemment lancé la deuxième édition des visites de la cathédrale à la bougie sous le thème « Et si les objets pouvaient parler ? ».

La présente édition a eu lieu lieu le vendredi 15 novembre 2019 à 18 h 30 et 20 h et le samedi 16 novembre 2019 à 20 h. A cette occasion, Guillaume Gohon était ainsi le guide-conférencier et animateur de cette visite. La durée de ce tour fut fixée pour une heure et les tarifs varient en principe entre huit et dix euros. Par conséquent, une réservation en ligne était obligatoire pour pouvoir bénéficier de cette visite.

Pour être à la hauteur des attentes des visiteurs, le programme a mis en place deux cent cinquante bougies et une scénographie activée portant notamment les paroles de Mathieu Farcy. L’objectif d’une telle excursion consiste à permettre aux amateurs de l’histoire et de la culture de découvrir de mystérieux endroits au sein de la cathédrale.

La cathédrale de Rouen : c’est toute une culture ecclésiastique !

L’établissement, qui date de 1506, est officiellement nommé la cathédrale primatiale Notre-Dame-de-l‘Assomption de Rouen. Caractérisé par une architecture gothique du haut moyen âge, l’immeuble demeure le chef-lieu ecclésiastique de la Région Normandie. Cet édifice religieux se place en principe comme étant la troisième plus haute église du monde.

Par ailleurs, l’immeuble se caractérise également par sa façade occidentale marquée par les œuvres de Claude Monet. Cette dernière, mesurant 61,60 mètres, lui a permis de se classer au premier rang en France. La craie du Crétacé, qui a été utilisée pour bâtir le bien, provient notamment de la commune de Caumont et de celle du Vernon. Par conséquent, de telles pierres demeurent résistibles à toute éventuelle dégradation.

Enfin, il convient de rappeler qu’à partir de mars 2020, une nouvelle édition des visites de la cathédrale de Rouen à la Bougie sera ainsi divulguée.