Psycle fait rentrer l’IA dans les entreprises

Spécialisée dans le conseil en intégration de solutions d’Intelligence artificielle pour les entreprises industrielles, Psycle Research fondée par Baptiste Amato est installée depuis 2017 au centre d’innovation de l’UTC de Compiègne. Lauréate Réseau Entreprendre Picardie et Initiative Oise Est, la jeune start-up poursuit son développement. Fin 2017, alors qu’il est encore étudiant à l’UTC de […]

La jeune équipe de Psycle a récemment intégré le cluster d’Amiens.

Spécialisée dans le conseil en intégration de solutions d’Intelligence artificielle pour les entreprises industrielles, Psycle Research fondée par Baptiste Amato est installée depuis 2017 au centre d’innovation de l’UTC de Compiègne. Lauréate Réseau Entreprendre Picardie et Initiative Oise Est, la jeune start-up poursuit son développement.

Fin 2017, alors qu’il est encore étudiant à l’UTC de Compiègne, Baptiste Amato crée Psycle Research, en micro-entreprise. L’activité se développant, il décide de passer à la vitesse supérieure et de se lancer véritablement. Il est rejoint en 2018 par Clara Revel, co-associée et directrice des opérations, qui travaillait auparavant à l’Agence régionale de l’innovation (ARI). L’équipe est aujourd’hui constituée de quatre personnes (plus un stagiaire). « Lorsqu’il a créé Psycle, Baptiste est parti d’un constat : les entreprises industrielles de petite taille n’avaient pas forcément accès aux nouvelles technologies comme l’Intelligence artificielle, raconte Clara Revel. L’idée, c’était de les accompagner dans cette démarche d’intégration, de les former, d’être au plus près des équipes et des opérateurs pour qu’ils puissent maîtriser ces solutions. » Concrètement, Psycle Research se positionne comme un cabinet de conseils, et comme intégrateur, en développant ses propres solutions d’IA. « C’est une de nos forces, nous proposons aux entreprises du sur-mesure, afin de répondre à leurs besoins, en travaillant avec les dirigeants pour définir leur problématique », ajoute Clara Revel.

Améliorer les process

Les projets sont réalisés par étapes : un diagnostic d’entreprise – qui permet de mesurer le degré de maturité de l’entreprise pour intégrer des solutions d’Intelligence artificielle – [ndlr, Psycle est labellisée depuis quelques mois Expert industrie du futur, ce qui permet aux entreprises d’être financées à hauteur de 80% par la Région, à l’origine de ce label], l’étude de faisabilité/ réalisation d’un prototype, l’intégration et le suivi. « Nous avons par exemple travaillé, c’était le premier projet de Psycle, pour l’un des leaders internationaux du marché du stylo, pour lequel nous avons mis en place des projets avec les services Qualité, afin d’automatiser leurs process », explique la directrice des opérations. Psycle s’est spécialisée sur le contrôle Qualité dans l’industrie, en mettant en place des solutions d’aides à la décision pour les opérateurs : « Notre volonté : que l’IA soit une fonction support et d’aide pour l’opérateur, sur des missions parfois fastidieuses et répétitives », précise Clara Revel. Le carnet de commandes s’étoffant, les dirigeants entendent capitaliser sur les recrutements en cours pour créer des mini pôles R&D pour ensuite pouvoir développer leurs propres solutions commercialisables.