La micro-assurance, pour créer en toute sérénité

Créée en 1989, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie), est une association française d’utilité publique. Présente sur tout le territoire, elle permet aux porteurs de projets n’ayant pas un accès au crédit bancaire classique, de fonder leur entreprise et met à leur disposition un accompagnement personnalisé et une assurance sur-mesure. À l’instar des […]

Mathieu Henault, directeur des opérations Hauts-de-France de l’Adie.

Créée en 1989, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie), est une association française d’utilité publique. Présente sur tout le territoire, elle permet aux porteurs de projets n’ayant pas un accès au crédit bancaire classique, de fonder leur entreprise et met à leur disposition un accompagnement personnalisé et une assurance sur-mesure.

À l’instar des autres filiales du territoire, la délégation d’Amiens donne l’occasion aux personnes ne disposant ni de diplôme ni de capital de départ de devenir entrepreneur. « Notre principal objectif est de défendre l’idée que chacun peut créer son entreprise », explique Mathieu Henault, directeur des opérations Hauts-de-France. La structure assure le financement de tous types d’activités professionnelles jusqu’à 10 000 euros. Les bénéficiaires ont également la possibilité de profiter d’un suivi personnalisé et gratuit, apporté par des spécialistes, mais aussi de la micro-assurance Adie pour assurer leur activité.

Formules d’assurance sur-mesure

Afin de permettre aux entrepreneurs de garantir la pérennité de leur activité, l’Adie propose des formules d’assurance, élaborées en partenariat avec Axa et la Macif : la responsabilité civile professionnelle et la multirisques professionnelle. La première vise à offrir aux clients de l’association une garantie pour les dommages causés aux tiers – que ça soit pour l’activité exercée au niveau des foires et marchés ou bien celle pratiquée sans local. Comme son nom l’indique, la multirisque professionnelle propose une couverture complète des biens et de la responsabilité civile de l’assuré. Elle couvre les principaux risques et assure une protection de l’activité de l’entreprise, des biens professionnels situés au sein du domicile de l’entrepreneur, pour les clients ne disposant pas de local, de véhicule professionnel, de locaux commerciaux. Les chefs d’entreprises ayant souscrit une assurance multirisque peuvent également bénéficier d’une indemnisation de 30 euros par jour, en cas d’arrêt d’activité pour une durée qui dépasse 15 jours, suite à un accident, un dommage au local et notamment une hospitalisation supérieure à trois jours. « Au cours de l’année précédente, 72 contrats d’assurance multirisques et 34 contrats d’assurance véhicule ont été conclus au niveau de la région de Picardie », annonce Mathieu Henault. Sont éligibles à la micro-assurance les clients de L’Adie résidant en France métropolitaine, dans les Départements d’outre-mer (hors Mayotte) et ayant un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 170 000 euros pour les commerçants et 70 000 pour les prestataires de services et les artisans. L’organisme propose également un service d’assurance à petit prix, les tarifs pratiqués sont identiques pour toutes les activités. Le montant de franchise, 200 euros, est fixe.