La digitalisation au service du juridique

À Amiens, LegTech propose des solutions innovantes aux entreprises dans le domaine de la finance et plus précisément de la contractualisation juridique des opérations relevant des marchés financiers et de la gestion de leurs risques. Créée en 2016 à Amiens par Ahmed Bennia et Jean-François Poulnais, LegTech fournit aux entreprises différentes applications conçues notamment pour […]

Les équipes de Legtech participent à de nombreux salons internationaux.

À Amiens, LegTech propose des solutions innovantes aux entreprises dans le domaine de la finance et plus précisément de la contractualisation juridique des opérations relevant des marchés financiers et de la gestion de leurs risques.

Créée en 2016 à Amiens par Ahmed Bennia et Jean-François Poulnais, LegTech fournit aux entreprises différentes applications conçues notamment pour les sociétés de gestion, les banques, les assurances, ainsi que les cabinets d’avocats et d’expertise-comptable. Les quatre salariés de l’entreprise picarde ont réussi le pari d’offrir des services qui permettent de véhiculer l’information juridique des organisations dans leurs propres systèmes d’informations. Il s’agit de digitaliser les contrats juridiques et en ressortir toutes les informations importantes. « Mieux l’entreprise connaît ses contrats juridiques en tout genre, plus sa vision est transversale et les leviers d’actions et d’anticipation sont puissants. Depuis la crise des subprimes, la réglementation est devenue plus stricte. En fait, nous nous concentrons sur les données financières et juridiques des sociétés. Le maillon juridique était encore il y a peu le maillon manquant de la chaîne sur le plan digital », explique Jean-François Poulnais, co-fondateur et directeur marketing de LegTech, bien conscient de couvrir une niche particulière des besoins de très nombreuses entreprises et de toutes tailles. Les experts du domaine, tels que BNP Paribas Asset Management, Amundi, Ostrum Asset Management ou encore Natixis, sont spécialisés dans la gestion d’actifs. Ce dont s’inspire LegTech pour des clients de poids comme le Luxembourgeois FundGlobam, distributeur international de produits financiers.

Applications sur mesure

Gestion électronique de documents, traitement de la donnée, organisation et suivi de dossiers, process et reporting mais aussi traçabilité des décisions sont autant de services conçus par LegTech dans le but de simplifier la vie de leurs clients. Des clients désireux de plus de fluidité et de compréhension afin de mieux exploiter les données issues de leurs contrats. « Il s’agit en effet d’offrir aux décideurs des solutions de gestion de leurs contrats. Pour qu’en un clic, en un écran, ils aient une vision de leurs opérations. Avant la chute des géants Lehman Brothers et autres Bernard Madoff, l’accessibilité des données juridiques n’existait pas. On s’est alors rendu compte du problème. Il fallait arrêter ce système, changer et anticiper. Embaucher un juriste est un acte complexe pour une entreprise et ils se reconvertissent peu. En tant qu’ex directeur juridique, je comprends davantage ces enjeux », souligne Jean-François Poulnais qui avec cette double compétence financière et juridique promet des gains tangibles en termes d’ergonomie et de facilité d’utilisation de toutes les données de l’entreprise.